Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Musée national du Mali : Un budget de 749 061 590 FCFA pour l’année 2018

dimanche 8 avril 2018

« En recette et en dépense le budget du Musée national du Mali est de 749 061 590 FCFA, contre 621 226 000 FCFA en 2017, soit une augmentation de 23,18% ». La révélation a été faite le vendredi 30 mars 2018, lors des 23ème et 24èmesession ordinaire de son conseil d’administration. L’ouverture des travaux de ces deux sessions couplées, consacrées à l’examen des résultats de l’exercice de l’année 2017 et à l’adoption du programme d’activités et de budget 2018 a été présidée par Andogoli Guindo, secrétaire général du ministère de la culture, en tant que représentant du ministre. C‘était dans les locaux du Musée, en présence de Dr Salia Malé, directeur général adjoint du Musée et Samuel Sidibé, directeur général sortant.

« Les effets induits de la crise multidimensionnelle continuent d’affecter le secteur de la culture, en particulier les institutions muséales. Dans ce contexte, le maitre mot pour le musée national doit être la relance », a déclaré Andogoli Guindo, secrétaire général du ministère de la culture. Il a indiqué que ces sessions se tiennent dans un contexte marqué par le départ à la retraite de Samuel Sidibé, directeur général et l’arrivée attendue de son successeur.

« Pour tourner définitivement la page des périodes particulièrement épouvantes qui l’avaient plongé dans une asthénie générale, le musée national doit faire preuve d’innovation et d’invention, pour trouver son lustre d’antan mais de continuer à être un centre d’attraction et de partage d’information, à être un haut lieu d’aspiration pour les visiteurs, notamment pour les jeunes et les chercheurs », a indiqué le représentant du ministre.

A ses dires, il ressort qu’au terme de l’exercice 2017, le Musée national continue de connaitre des moments difficiles. Ces difficultés selon lui ont conduit à redéfinir les programmes en direction du public, notamment les visites scolaires, les jeudis musicaux et les contes du Mali. Il dira que ce qui a permis à la direction générale d’obtenir des prestations de qualité.

Parlant des statistiques, il a indiqué que l’ensemble des visiteurs comprenant, les visites scolaires et les visites générales, a mobilisé 15 470 personnes au titre de l’année 2017, contre 16 190 personnes en 2016 ; 20 144 en 2015 ; 19 358 en 2014 ; 14 528 en 2013 et 15 359 visiteurs en 2012. Ce chiffre de l’année écoulé selon lui, bien qu’en deçà de ceux de 2014 et de 2015, est légèrement au-dessus de ceux de 2012 et de 2013. Pour lui ce qui constitue un espoir pour le redressement.

Cette tendance à la baisse du nombre de visiteurs enregistrés en 2017 dira M. Guindo, s’explique par le statut même du Musée, « une institution fréquentée par les étrangers, cibles potentielles d’attaque terroriste, faisant de lui un endroit à craindre ». Il a ajouté que l’inversion de cette tendance est un défi que le Musée national doit s’appliquer à relever.

Malgré les difficultés, des résultats encourageants ont été atteints.

Selon lui les recherches se sont poursuivies et ont contribué à enrichir les archives audiovisuelles du Musée. Pour cela il a remercié la direction générale du Muée pour le travail accompli, pour leur disponibilité et leurs efforts en faveurs de la protection et de la valorisation de la culture malienne.

Par rapport au programme d’activités, il dira que le budget 2018 est orienté vers les priorités définies en tenant compte de la disponibilité des ressources. Avant d’ajouter qu’il répond aux objectifs du programme d’activités soumis à l’appréciation des administrateurs. Il a précisé qu’il est arrêté en recette et en dépense à la somme de 749 061 590 FCFA, contre 621 226 000FCFA en 2017, soit une augmentation de 23,18%. « Face à cette augmentation de ressources financières par rapport à l’exercice écoulé, notamment la subvention de l’Etat, le programme est ambitieux », a-t-il dit. En cela, il a exhorté la direction générale du Musée et tout le personnel à tout mettre en œuvre pour atteindre les objectifs.

Au cours de ces sessions les administrateurs ont examiné, en vue de leur adoption, le compte rendu de la 22èmesession du conseil d’administration, le point d’exécution des recommandations issues de ladite session, le rapport d’activités et le budget au 31 décembre 2017, les projets de programme d’activités et de budget pour l’exercice 2018. Il a invité les administrateurs à examiner les documents avec la plus grande rigueur à y apporter les améliorations nécessaires.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Paix et réconciliation au Mali : La Plateforme des femmes leaders joue sa partition

La Plateforme des femmes leaders au Mali a tenu le vendredi 31 août 2018 un point de presse dans la salle de conférence du Centre national de documentation et d’information sur la femme et l’enfant (CNDIFE). Lors de ce point de presse un communiqué a été lu

Travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou : La BDM-SA lance un Appel d’offres

La Banque de Développement du Mali lance un Appel d’Offres Ouvert entre des entreprises en règle vis-à-vis de la législation malienne pour la réalisation des travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou. Lisez l’avis d’Appel d’offres ouvert !

Travaux de réaménagement de l’Agence de Boulkassoumbougou : La BDM-SA lance un Appel d’offres

La Banque de Développement du Mali lance un Appel d’Offres Ouvert entre des entreprises en règle vis-à-vis de la législation malienne pour la réalisation des travaux de réaménagement de l’Agence de Boulkassoumbougou. Lisez le document d’Appel d’offres ouvert !