• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Abdoulaye Idrissa Maïga dément son soutien à l’opposition, mais ne dit pas qu’il soutient IBK

    « …Depuis quelques jours, des rumeurs persistantes et non fondées circulent dans certains journaux et sur les réseaux sociaux, annonçant mon soutien à l’opposition. J’apporte un démenti formel et clair à ces allégations mensongères et prie, par ailleurs, les

    Ministère de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale : Le Chef de Cabinet, le Colonel Moussa Zabour Maïga n’est plus

    Le Colonel Moussa Zabour MAIGA, un infatigable artisan de la Paix dont la vie au service de la nation, aura été un sacerdoce hors du commun, n’est plus. Cet illustre cadre des forces de défense et de sécurité, Chef de Cabinet du département en charge de la

    Présidentielle 2018 : La CMA votera pour le candidat qui va mettre intégralement en œuvre l’Accord d’Alger

    « La CMA…n’a pris aucun engagement politique vis à vis d’un quelconque candidat aux élections présidentielles. Toutefois, si la CMA devrait donner un mot d’ordre pour un candidat, il sera en faveur de celui qui s’engagerait fermement à la mise en œuvre intégrale

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Modibo Doumbia : Un Maire engagé pour le développement de la commune de Ngabakoro

    lundi 18 décembre 2017 , par Assane Koné

    Modibo Doumbia, l’actuel Maire de la commune rurale de Ngabakoro Droit qui est à son premier mandat, est un homme soucieux pour le développement de sa commune.

    NGabacoro-Droit est une commune rurale du cercle de Kati dans la région de Koulikoro, au sud-ouest de Bamako. La commune couvre une superficie de 103 kilomètres carré. En plus du siège de la Commune rurale, la municipalité compte 6 villages. Lors du recensement de 2009, la commune comptait 15 153 habitants. Elle est située à 18 km à l’Est de la capitale malienne, Bamako. Et, du coup, le Maire de la commune est préoccupée par deux problèmes majeurs : le manque d’électricité et d’eau.

    « Dès notre investiture à la tête de cette commune jusqu’à nos jours, nous nous sommes attelés à la résolution de deux grands problèmes, qui constituent des soucis majeurs pour nos administrés : l’eau et l’électricité », a indiqué d’entré de jeu Modibo Doumbia.

    En ce qui concerne l’eau, il dira que la population est servie par l’eau du château depuis quelques années. Mais, selon lui depuis un certain temps, ce château avait cessé de fournir de l’eau. Et, pour satisfaire les besoins de la population en eau, un projet a été financé par l’Union européenne et réalisé par le PACAD qui est logé au sein du département de la direction nationale de l’hydraulique à Bamako.

    « On a constaté une crise d’eau quand le château a cessé de fournir de l’eau à la population. Cela est dû à la mauvaise gestion », a-t-il déclaré. Avant de dire que le 2ème problème est lié à l’électricité. La commune n’est pas convenablement desservie par le réseau EDM.

    A noter que chaque 3 mois, la Mairie organise une session ordinaire. Chacune des sessions a ses thèmes, les ordres du jour. Toute la population est invitée y compris les conseillers.

    Bintou COULIBALY

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce