Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Ministère de la réconciliation nationale : Malado Keita, promue au grade de lieutenant-colonel

mardi 15 octobre 2019

Le lundi 14 octobre 2019, Malado Keita, conseiller technique au ministère de la cohésion sociale, de la paix et de la réconciliation nationale, a été promue au grade de lieutenant-colonel. Cette cérémonie de distinction s’est déroulé audit ministère.

Pour magnifier cette promotion, une cérémonie festive a été organisée. C’était avec une joie et une très grande fierté que le département de la cohésion sociale, de la paix et de la réconciliation nationale a célébré son conseiller technique Malado Amadou Keita, promue au grade de lieutenant-colonel. Cette cérémonie modeste mais très significative a enregistré la présence de plusieurs personnalités du département de la cohésion sociale dont le ministre Lassine Bouaré et le président de la commission désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR), Zahabi Ould Sidi Mohamed, en sa qualité d’ancien ministre de la cohésion sociale, de la paix et de la réconciliation nationale.

La nouvelle promue a aussi reçu des mains du ministre Lassine Bouaré, un tableau dénommé « Houmeïssa », une distinction honorifique en milieu Songhoy attribuée aux femmes engagées pour les causes nobles. Malado Keita a été félicitée et encouragée par le ministre Bouaré ainsi que par tous ses collègues pour son courage et les lourdes tâches accomplies au département de la cohésion sociale, de la paix et de la réconciliation nationale.

Cette distinction était couplée par la présentation des trois nouvelles recrues dont deux conseillers techniques (Hawa Keïta et Lassine N’fa Diakité) et un chargé de mission, Camara Ramata Tambadou. Des nouveaux collaborateurs à qui le ministre de la cohésion sociale, de la paix et de la réconciliation n’a pas manqué de signifier l’engagement du département à réussir la paix et la cohésion sociale. Et pour déjà les mettre dans le bain, le document, 20 questions réponses de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger leur a été remis symboliquement.

Il s’agissait aussi par cette cérémonie, de rendre hommage à un conseiller technique appelé à d’autres fonctions. Il y a eu des arrivées au département de la cohésion sociale, mais aussi un départ, celui de Moussa Makalou.

M. Makalou atterrira à l’Assemblée Nationale du Mali où il aura la lourde tâche d’assurer la fonction de DFM. « J’ai appris auprès de vous. Je resterai toujours votre fils, votre frère et ami et je souhaite une grande réussite à tous » a-t-il déclaré.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.