| |

Migration : L’ AME renforce la capacité des acteurs publics maliens

jeudi 26 août 2021

Le vendredi 20 août 2021, Boulaye Keita, secrétaire général par intérim du ministère des Maliens établi à l’extérieur et de l’intégration africaine, a procédé à l’ouverture des travaux de l’atelier de renforcement des capacités des acteurs dans le domaine de la protection des migrants. C’était dans les locaux du Centre du secteur privé (CSP).

Objectif général de cette formation qui a duré deux jours du 20 au 21 août 2021 est de contribuer à renforcer la connaissance des décideurs sur les enjeux migratoires dans le contexte de la crise sanitaire. Sur le thème : « La protection des migrants dans un contexte sociopolitique,
sécuritaire et sanitaire défavorable ».

Les communications ont porté sur des thèmes comme : « Introduction aux migrations internationales (chiffres et faits) » ; « les migrations en temps de la covid-19 : enjeux et perspectives » ; « la protection des migrants en temps de la covid-19 » ; « mécanisme de coordination en vue de renforcer la synergie d’actions en matière de protection des migrants ».

Boulaye Keita dira que le contexte actuel est marqué par des multiples défis dans le champ de la migration. Il a estimé que la migration dans le contexte actuel s’exprime à la fois comme une opportunité réelle d’accueil que comme une réalité complexe au regard des multiples drames liés à la migration irrégulière. Selon lui, elle est du coup devenu l’un des enjeux majeurs de notre temps qui mobilise les États, les organisations de société civile et les collectivités. « Notre engagement commun en tant qu’ État, organisation de la société, élus locaux, partenaires techniques et financiers est de construire des ponts et non des murs pour des gens qui ne sont qu’à la recherche d’un avenir meilleur », a-t-il déclaré. Avant de dire qu’il est fort regrettable de constater aujourd’hui la montée en puissance des pensées extrémistes dans certains pays associant les migrants à l’insécurité, au terrorisme, à la montée du chômage, etc.

Dans un monde en pleine mutation par la mondialisation, dit-il les migrants sont les vecteurs pour la construction d’un monde universel où chacun, avec ses valeurs, participe au rayonnement d’une culture universelle. « C’est pourquoi, ensemble nous devrons faire de la migration une chance et une opportunité d’un monde meilleure », a-t-il déclaré.

A ses dires, face à tous ces enjeux, le gouvernement de la République du Mali a conçu et adapté des outils et stratégies efficaces pour renforcer la protection des migrants. Dans la mise en œuvre de la Politique Nationale de Migration (PONAM), qui constitue le cadre de référence du Mali en matière de migration, de nombreuses initiatives sont expérimentées. Il a indiqué que les statistiques de la délégation générale des Maliens de l’extérieur, indiquent que de 2013 à nos jours, les efforts de l’ État et ses partenaires ont permis d’assister près de 40 000 maliens en situation de détresse via des opérations de rapatriement d’urgence.

Pour conclure, il a remercié l’AME et ses partenaires pour leur engagement et pour la tenue de cet atelier. Pour cela, Boulaye Keita a rassuré de leur accompagnement dans le cadre du renforcement de la protection des migrants.

Ousmane Diarra, président de l’ association malienne des expulsées, dira qu’ en tant qu’organisation humanitaire et de défense des droits des migrants, son association plaide quotidiennement pour le respect effectif des droits des migrants et pour l’amélioration de leurs conditions socio-économiques. C’est dans cette perspective qu’elle organise un séminaire de formation sur la thématique de la migration à l’attention des acteurs gouvernementaux, des membres du Conseil National de la Transition et d’autres acteurs de la société civile impliqués dans la lutte pour la protection des migrants.

Selon lui la question de la migration est une question très complexe, et très compliquée. Pour lui, c’est nécessaire d’organiser ce genre de rencontre pour une meilleur analyse des défis et enjeux.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav