Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Mali, le niveau d’eau des barrages de Sélingué et Markala sur le Niger en discussions

jeudi 8 février 2018

La Commission de Gestion des Eaux des retenues de Sélingué et Markala (CGESM) était en conclave à Sélingué pour faire le point sur les différentes recommandations de sa précédente session, à savoir le rapport sur le suivi de la surveillance du barrage hydroélectrique de Sélingué du 1er au 20 janvier 2018 et les résultats de la simulation de stockage et de remplissage 2018 de ce barrage, ainsi que le suivi de la gestion du barrage de Markala en réponse au déficit hydrique de cette année.

La rencontre était présidée par le directeur national de l’hydraulique, M. Yaya Boubacar, représentant le Ministre de l’Energie et de l’Eau et président de la Commission de Gestion de l’Eau des retenues de Sélingué et Markala (CGESM). Les acteurs des services publics et les partenaires impliqués dans les secteurs de l’eau, de l’environnement et de l’assainissement étaient présents.

La réunion a appelé à une gestion rationnelle des eaux des barrages de Sélingué et Markala s’adressant directement à Energie du Mali (société publique d’approvisionnement en eau) et l’Office du Niger (services agricoles), principaux consommateurs des eaux du fleuve.

Le Partenariat National de l’Eau du Mali était représenté par son secrétaire permanent, M. Bourama TRAORE.

http://www.gwp.org

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en

Paix et réconciliation au Mali : La Plateforme des femmes leaders joue sa partition

La Plateforme des femmes leaders au Mali a tenu le vendredi 31 août 2018 un point de presse dans la salle de conférence du Centre national de documentation et d’information sur la femme et l’enfant (CNDIFE). Lors de ce point de presse un communiqué a été lu

Travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou : La BDM-SA lance un Appel d’offres

La Banque de Développement du Mali lance un Appel d’Offres Ouvert entre des entreprises en règle vis-à-vis de la législation malienne pour la réalisation des travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou. Lisez l’avis d’Appel d’offres ouvert !