Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Mali - France : le ton monte

mardi 15 avril 2014

Les rapports entre le Mali et la France sont exécrables depuis plusieurs mois. Plus récemment, l’"affaire" Tomi et, surtout, la situation à Kidal, n’arrangent rien.

On attend toujours la signature du nouvel accord de défense franco-malien (qui aurait dû avoir lieu le 19 janvier). En dépit de demandes réitérées, Bamako refuse de s’engager sur une nouvelle date, ce qui agace militaires et diplomates français. Ce différend s’ajoute aux critiques françaises contre la gestion par le président Ibrahim Boubacar Keïta de la crise au Nord-Mali. Côté malien, on soupçonne Paris d’être à l’origine de la fuite dans la presse, fin mars, des procès-verbaux de l’enquête concernant les liens entre IBK et l’homme d’affaires français Michel Tomi.
Jeuneafrique.com

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav