| |

« MEMOIRES DES TRAVAUX PUBLICS DE MA VIE » : Issa Hassimi Diallo rend hommage à ATT le bâtisseur

lundi 22 novembre 2021

Pour rendre hommage à Feu le Général Amadou Toumani Touré, ancien Président de la République du Mali, Issa Hassimi Diallo, Ancien directeur national des routes, vient de publier un livre intitulé : « Mémoires des Travaux Publics de ma Vie ». Ce livre retrace la passion d’ATT et l’engagement d’ATT à doter son pays d’infrastructures de qualité, a été présenté au grand public le 20 novembre 2021, au cours d’une cérémonie organisée à Maeva Palace.

Il a marqué et il va continuer à marquer l’histoire du Mali et de l’Afrique. Amadou Toumani Touré dit ATT, l’ami des enfants, est et restera encore longtemps, le Président de la République du Mali qui aura construit le plus de routes et de ponts. En un mot qui aura doté son pays des infrastructures nécessaires à son décollage économique.

En tous cas Issa Hassimi Diallo qui vient de lui rendre hommage à travers un livre intitulé « Mémoires des Travaux publics de ma Vie », est convaincu que ATT était un visionnaire et un homme peu commun. Pour preuve, il dira que « les nombreuses œuvres de travaux publics réalisées sous sa clairvoyante direction témoignent à suffisance de la volonté de l’homme de faire avancer le Mali car les infrastructures en général et les infrastructures de transports en particulier, constituent les leviers du développement ». Mieux, il dira : « Qui ne se souvient pas de son slogan favori : la Route du développement passe par le développement de la Route ».

Il était tout à fait normal que cela soit porté à la connaissance des maliens qui pourraient l’ignorer. A la présentation de son livre, Issa Hassimi Diallo a rappelé que ATT ne menageait aucun effort pour chercher à développer, à moderniser le réseau routier en reliant les villes, les villages, les hameaux et campements du Mali. « De Kayes à Kidal en passant par Kénieba, Bafoulabé, Niafunké, Bamako, Ségou, Kangaba, Nioro du Sahel, Gogui, Gao, Ansongo, Labbézanga, Yorosso, le Delta, etc. Tant et si bien qu’il est resté peu de contrées qu’il n’ait sorti de sorti de soucis parfois séculiers de traversée de cours d’eau par exemple, reliant des lieux souvent voisins mais inaccessibles où les malades succombaient avant de pouvoir rejoindre le centre de santé le plus proche pendant l’hivernage comme à Balé, Fourou, Bafing… », a-t-il rappelé.

Il a aussi ajouté que dans d’autres localités comme Gao, combien de voyageurs ont dormi à la belle étoile à Wabaria une fois la nuit tombée en attente du bac le lendemain pour rejoindre la ville de Gao. « Le pont construit grâce à ses efforts est venu délivrer les habitants de la cité des Askia. Désormais de jour comme de nuit, on peut accéder à la ville de Gao », a-t-il déclaré. Avant de soutenir que des exemples de ce genre, jonchent le parcours de Amadou Toumani Touré, d’où son sobriquet « Chef de Chantier », Président des inaugurations.

Mais, le plus important, c’est le fait que Issa Hassimi Diallo a rappelé que la réalisation de ces infrastructures si vitales, n’était jamais sans difficulté. « En premier lieu, la volonté politique doit être affichée, ensuite on s’attache à la recherche ou la mobilisation des financements, puis aux négociations des prêts et enfin à l’exécution du projet. Chaque étape…comporte ses goulots qu’il fallait surmonter avec détermination et le président Touré était là et le pays pouvait compter sur le ‘’ Chef de chantier suprême’’ qu’il était », a-t-il révélé.

Issa Hassimi Diallo, devant un parterre de personnalités, dont certains ont servi le Mali à un haut sommet, a déclaré que « c’est cette facette de ATT dont nous avons voulu graver la mémoire dans le présent ouvrage ». Selon lui, ce livre constitue un témoignage de la vision du Général, à travers une illustration des stratégies qu’il a mises en œuvre pour atteindre les objectifs en termes de désenclavement intérieur et extérieur et de diversification de la coopération au plan bilatéral, multilatéral et de l’intégration sous régionale et régionale. « Les résumés succincts de certains projets reflètent sa détermination, sa conviction, la justesse et la pertinence des programmes de développements initiés dans ce domaine », a-t-il déclaré.

Avant d’ajouter que leur « ambition est de l’immortaliser et de prévenir toute forme de revue éventuelle des faits et actions de l’homme dans ce domaine précis ». Mais, il a indiqué qu’il espérait que les générations futures trouveront en l’homme ATT, un exemple à suivre et que son œuvre les inspirera. « Nous voulons que la jeunesse du Mali retienne surtout qu’aucun effort n’est vain et que la vérité résiste à tout », a-t-il déclaré.

En plus de l’auteur, cette cérémonie a enregistré plusieurs interventions. Souvent pour des remerciements, mais souvent pour des témoignages. Ainsi, l’on a pu apprécier l’intervention de Birama Sidibé, ancien vice-président de la Banque Islamique de développement ; de Gabouné Keita, ancien directeur général des routes, pour le compte du Collectif des anciens Directeurs des Routes ; de Dr Salia Maïga, enseignant à l’ENI ; de Amadou Ba Aly Traoré, au nom de la famille de Feu ATT ; et de Ousmane Issoufi Maïga, ancien Premier Ministre du Mali.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav