Version imprimable de cet article Version imprimable | |

MASA JEUNE PUBLIC : Un espace pédagogique d’éducation à l’art et à la culture

mardi 17 mars 2020

Partant du constat que l’avenir appartient à la jeunesse, les responsables du Marché des Arts et du Spectacle d’Abidjan ont institué le MASA jeunes publics, un espace pédagogique d’éducation à l’art et à la culture. Le 12 mars 2020, dans la salle Anoumabo du Palais de la Culture, Mme Kandia Camara, ministre de l’éducation nationale, a présidé les activités du MASA dédiées aux écoles.

Dans un monde globalisé, que deviendront l’art et la culture sur le continent, sans un engagement à hauteur de souhait des créateurs et surtout des consommateurs. Dans l’espoir de contribuer à la résolution de la problématique de la consommation de masse des œuvres artistiques et culturelles, les responsables du MASA ont initié le MASA jeunes publics ou le MASA des écoles.

Le mercredi 12 mars 2020, dans le cadre de cette activité pédagogique d’éducation à l’art et à la culture, la salle de 4000 places du Palais de la culture d’Abidjan a refusé du monde. Dès les premières heures de la matinée des milliers d’écoliers, de collégiens et de lycéens ont pris d’assaut les gradins de la salle Anoumabo. Et, au regard de l’ambiance dans cette salle, l’on a pu constater que l’objectif est en passe d’être atteint.

« Le MASA sans les jeunes est sans pérennité. Il faut que nous aidions la jeunesse ivoirienne et africaine à connaître le MASA pour sa pérennisation », a déclaré Mme Kandia Camara, ministre de l’éducation et ……Selon elle, les jeunes en leur qualité de créateurs et d’acteurs culturels de demain, mais surtout de consommateurs des œuvres, doivent être suffisamment sensibilisés aux enjeux de la culture.

Elle a rappelé une initiative salvatrice de son département à travers l’organisation annuelle du festival des arts et de la culture en milieu scolaire.

Thibaut le magicien du Benin, l’orchestre panafricain des jeunes (PAYO) du Ghana, la fanfare du collège Anador, la Troupe Sô des masques dogon du Mali…. ont rivalisé d’ardeur pour entretenir pendant 4 à 5 heures, les milliers de spectateurs.

ASSANE KONE
Envoyé spécial

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav