Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Lutte contre le terrorisme et le banditisme transfrontalier : Les experts des transmissions conjuguent leurs efforts

mercredi 26 avril 2017

La réunion des experts des services de transmissions des armées du Sénégal, de la Mauritanie et du Mali (MMS), s’est tenue le 24 avril 2017 à l’hôtel Massaley de Bamako. Cette rencontre tripartite de quatre jours a pour objectif de conjuguer les efforts des forces en vu de coordonner les actions misent en place pour bien mener cette lutte. Lors de cette rencontre, le directeur des transmissions et des télécommunications des armées du Mali, colonel majeur Moussa Moriba Traoré, représentant du chef d’Etat-majeur général des armées maliennes (CEMGA), a prononcé un discours.

« La rencontre tripartite est une manifestation de la volonté de nos autorités pour la conjugaison des efforts dans la lutte contre le terrorisme et le banditisme transfrontalier, en cours depuis 15 ans », a indiqué le directeur des transmissions et des télécommunications. Il dira que les groupes armés terroristes nous ont montré par leurs modes d’action que les frontières n’ont aucune importance à leurs yeux. « D’où l’impérieuse nécessité pour nous chefs militaires de mutualiser nos forces pour leur donner la riposte appropriée à travers des opérations militaires conjointes » a-t-il déclaré.

Les nombreuses initiatives dans la sous-région sahélo-saharienne selon lui sont la preuve éloquente de la détermination des autorités de nos pays respectifs pour éradiquer cette menace. Il a ensuite affirmé que cette rencontre en est la parfaite illustration.

Dans son intervention, il a fait savoir que les résultats obtenus ont été satisfaisants par rapport à cette question concernant le terrorisme. « Nos attentes sont d’avoir beaucoup plus de mutuelle compréhension entre les forces et beaucoup plus de coopération et de coordination », a insisté M. Traoré avant de conclure.

Bintou COULIBALY (stagiaire)

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en