• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Force conjointe du G5 Sahel : Prévention et à traitement des violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire, à l’ordre du jour

    La Minusma, l’OHCHR, le G5 Sahel et l’UE, se sont donnés la main pour renforcer les capacités de la Force conjointe du G5 Sahel en matière de prévention et à traitement des violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire. Communiqué de

    Transhumance dans les groupes armés : Des éléments du Gatia trouvent refuge au HCUA

    Décidément, le Mali vit à l’heure des démissions. « Je démissionne de ce machin pour aller adhérer à cet autre machin », est désormais devenu une litanie familière aux maliens. La pratique jusque-là réservée au politicien, vient de gagner les mouvements armés au

    Mouvement ON A TOUT COMPRIS « Waati Sera » : « Nous ne sommes point des extrémistes »

    « Nous ne sommes point des extrémistes, nous estimons que nos interrogations à l’endroit de la diplomatie française et notre appel au respect des valeurs républicaines méritent des réponses idoines de la part de la France. Donc, c’est une façon à nous, d’exprimer

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Lutte contre l’émigration clandestine : L’APEC se dote d’un plan d’actions 2017-2018

    jeudi 8 juin 2017 , par Assane Koné

    Les responsables de l’Association pour la Promotion de l’éducation, la culture, la citoyenneté et la sensibilisation contre l’émigration (APEC) ont animé une conférence de presse le mercredi 7 juin 2017 au Carrefour des Jeunes. Cette conférence a permis à l’Association d’éclairer la lanterne des journalistes sur les tenants et aboutissant de ses activités.

    Créée le 23 Août 2016 sous le récépissé N°0777, l’APEC est une organisation de jeunes qui ont choisi le créneau de la lutte contre la déliquescence dans l’école malienne afin de permettre au Mali d’avoir des cadres dignes. Elle œuvre pour l’émergence des citoyens modèles, pétris de valeurs cardinales et le rayonnement de la culture du Mali. Aussi, elle se dresse en sentinelle pour sensibiliser la couche juvénile contre l’émigration clandestine.

    Abbas Bocoum, Vice-président de l’APEC, a expliqué que cette rencontre avec les hommes de medias visait à faire connaitre l’existence de l’Association à l’opinion publique. « Nous avons souhaité initier cette rencontre avec la presse afin de faire découvrir nos ambitions. Donc, elle s’inscrit dans le cadre de plusieurs activités à savoir : Conférences-débats, Sketchs, Formations etc. Toutes ces actions visent à atteindre le public », a-t-il déclaré. Avant d’ajouter que l’association est en partenariat avec l’Agence de communication « Prestige Consulting ».

    Les activités de l’association à l’horizon 2017-2018

    Seydou Ballo, secrétaire général de l’APEC, a égrené un chapelet d’activités de l’association à l’horizon 2017-2018. « Nous nous sommes fixés l’objectif de faire une activité pour chaque objectif de l’association. Pour le 1er objectif qui est de lutter contre la déliquescence à l’école, nous avons choisi des conférences débats avec des thématiques comme : l’éducation malienne d’hier à aujourd’hui », a-t-il déclaré. Avant d’ajouter qu’il s’agira d’emmener les universitaires et les scolaires à une prise de conscience.

    Pour ce qui est du 2ème objectif qui porte sur l’émergence de citoyens modèles pétris de valeurs cardinales, de formation sur l’art oratoire à l’intention des jeunes, il a annoncé des concours inter-scolaires et universitaire sur l’orthographe et sur la question pour un champion.

    Le 3ème objectif vise à inciter les jeunes à ne pas émigrer. Il dira que pour sa réalisation, un concours d’art oratoire mettra en compétition les jeunes. « Cela permettra de former des cadres compétents, éloquents et charismatiques », a-t-indiqué.

    S’agissant du 4ème objectif, qui consiste à lutter contre l’émigration clandestine, il a annoncé l’organisation de forums de discussions et des projections de films, sont programmées pour informer et sensibiliser sur les enjeux de l’émigration. « Et pour le rayonnement de la culture, des soirées traditionnelles et culturelles seront organisées », a-t-il déclaré. Et d’ajouter que l’association se donnera les moyens nécessaires pour l’exécution de ce plan d’actions.

    Étaient présents à la conférence de presse, Ismaël Ballo dit Bollody, Président de l’APEC, Alimatou Sylla, la trésorière Adjointe et plusieurs membres de l’Association.

    Moussa Mallé SISSOKO

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce