| |

Livre : « Nioro du Sahel : la ville promise » le dernier livre de Youba Bathily est dans les librairies

vendredi 4 mars 2022

Youba Bathily, un auteur malien très prolixe, vient de publier son dernier livre intitulé « Nioro du Sahel : la ville promise ». Publié aux éditions SAWA, le livre de 162 pages, étaient le 3 mars 2022, au centre d’une conférence de presse au Centre Soleil d’Afrique à l’ACI 2000.

Pour la circonstance, l’auteur Youba Bathily était accompagné de Sékou Fofana, premier responsable des éditions SAWA, sa maison d’édition. Dans sa présentation de l’ouvrage « Nioro du Sahel : La ville promise », l’auteur a mis l’accent sur 3 points : Pourquoi il a écrit sur Nioro du Sahel ? Comment il a procédé pour avoir ce document de référence sur la ville de Nioro du Sahel ? Et, le contenu de l’ouvrage.

Selon Youba Bathily, l’idée d’écrire sur Nioro du Sahel lui est venue quand il a constaté qu’il y avait une forte disponibilité de matériel historique non exploité et la méconnaissance de nos villes en ce qui concerne leur histoire. Pour preuve, il a indiqué que ce sont les manuscrits anciens de Nioro du Sahel qui ont été exploités par les colonisateurs pour écrire l’histoire de l’Afrique du Mali et de l’Afrique de l’ouest. « Convaincu de la grandeur de cette ville et du rôle qu’il aurait joué dans l’histoire du Mali et de l’Afrique de l’ouest, je me suis engagé à faire des recherches, et je me suis vite rendu compte que Nioro du Sahel est une ville à peuplement particulière. Imaginez-vous que cette ville mosaïque a été peuplée par des gens venant de diverses horizons, comme pour venir bénéficier des bienfaits et des richesses d’une terre promise », a-t-il déclaré.

Il faut dire. Pour écrire son livre « Nioro du Sahel : la promise », Youba Bathily a révélé qu’il a travaillé avec le matériel de la tradition orale. « Nous avons recueilli beaucoup d’informations auprès des Harratines (les maures), des guéssérés et des familles de la zone (parce que chaque famille a son histoire). Il a ajouté qu’il a fait traduit de nombreux manuscrits anciens afin de percer le mystère de leur contenu, avant de passer des journées interminables dans les bibliothèques pour la vérification de toutes les informations, afin d’aboutir à une analyse qui a donné naissance à ce livre. Ainsi, il dira que dans son travail, il a voulu d’abord procéder à une présentation des attraits touristiques de la ville de Nioro du Sahel et de ses environs. Ensuite, il a indiqué que le choix a été fait pour faire une présentation de la population dans toute sa diversité ethnique, avec 5 types de peulhs, qui y côtoient des Sarakolés, des maures, des arabes, des bambara et autres…

« Nous nous sommes aussi intéressés à l’aspect évolution de la ville, en abordant son histoire avant l’empire du Ghana et après la chute de l’empire du Ghana qui a coïncidé avec l’essor de Nioro du Sahel et environnant », a-t-il déclaré. Avant de révéler que Nioro du Sahel a été la capital de 5 empires et royaumes. « Nioro est une ville qui a marqué l’histoire du Mali et de l’Afrique de l’ouest », a-t-il déclaré. Dans son ouvrage, Youba Bathily a indiqué qu’il a réservé une place de choix à l’économie de la ville qui fut jadis une zone de grande production agricole, à travers la production de coton, de la gomme arabique et une zone d’élevage par excellence. Mais, selon lui, Nioro du Sahel a aussi joué un rôle important dans la formation intellectuelle des maliens et des ressortissants de plusieurs états africains. Dans ce sens, il dira que la ville a joué et continue de jouer un rôle important dans la promotion de l’islam, de telle sorte que l’on la considère aujourd’hui comme une ville religieuse grâce à trois familles : la famille du Chérif de Nioro qui n’est plus à présenter tant il est connu dans le monde, la Famille Kaba Diakité et la famille Tall.

En plus d’être structurée en plusieurs quartiers (kunda), Youba Bathily a indiqué que Nioro du Sahel a été une ville d’éducation avec plusieurs médersas et est restée une ville d’éducation après la colonisation avec plusieurs écoles célèbres qui ont formé de très hauts cadres pour le Mali et l’Afrique. « La promise » est aussi une ville artistique et culturelle qui a sue inspirer de grands artistes et acteurs culturels maliens, sans oublier sa forte propension à produire de grandes personnes qui ont conduit les destinées de notre pays à de très hauts postes dans l’administration et de grands richissimes opérateurs économiques. Pour terminer, Youba Bathily dira que Nioro du Sahel est aujourd’hui une très grande mégalopole qui va au-delà des quatre frontières de la ville. Selon lui, Nioro s’étend aujourd’hui à environ 50 kilomètres au-delà des limites de la ville.

En plus de sa connaissance de Nioro du Sahel, Youba Bathily aime « la promise »

« Pour ce livre, nous avons eu un plaisir à travailler avec Youba Bathily, qui a une facilité d’écriture. Et, cela nous a énormément facilité la tâche pour arriver à un livre abouti », a déclaré Sékou Fofana.

Selon lui, l’auteur connaît très bien son sujet et le maîtrise à merveille. « Pour écrire sur un tel sujet, il faut un grand amour pour l’espace. Et, nous avons rapidement compris que Youba Bathily aime Nioro du Sahel », a-t-il déclaré. Avant d’ajouter que Youba Bathily a été assez complet sur le sujet. Qu’à cela ne tienne, il a estimé qu’il revient aux lecteurs de dire si l’auteur a été fidèle à l’histoire de cette belle ville malienne. « Ce le livre Nioro du Sahel : La ville promise, est un ouvrage de référence en matière de peuplement de Nioro du Sahel », a-t-il conclu.

Qui est Youba Bathily ?

Youba Bathily est sociologue, historien et expert culturel malien. Né à Kita au Mali en 1965 , il fit son enfance à Kita, Kéniéba et Nioro du Sahel. Après avoir décroché le Baccalauréat malien, M. Bathily a rejoint l’Université de Voronej (Union Soviétique), où il obtient son DEA en Sciences Sociales (spécialité : Sociologie). Il passe ensuite par l’Ecole Filton de Bristol en Angleterre. Il obtient l’équivalence de son diplôme en Master of Philosophy en Sociologie rurale. Après les études, il émigra au Royaume-Uni où il créa une entreprise TOP CLASS TRANSLATIONS SERVICES. Il fut responsable du African Community in East Sussex, une association soutenue par le programme communal de Hastings Regeneration. Son adhésion à la société savante britannique, Royal African Society du Royaume-Uni, lui ouvre les opportunités de recherche. Il créa avec d’autres chercheurs le bulletin LONNI pour la liaison des Africanistes.

Rentré au Mali, M. Bathily est dans l’équipe du tout nouveau Festival sur le Niger de Ségou. Il travailla comme assistant technique dans des programmes de développement et enfin au Ministère de la Culture où il rédigea avec ses collègues le document de politique culturelle du Mali. Consultant M&E du Groupe Banque Mondiale et consultant international, Bathily est le Président de l’Observatoire Indépendant de la Culture au Mali et aussi de la Fédération Malienne des Acteurs de la Culture (FEMACULTURE). Spécialisé dans l’histoire africaine avant le XVe siècle, le chercheur collecte, depuis des décennies, les traditions orales auprès des familles notables. Il publia plusieurs œuvres historiques sur l’empire du Ghana et la période qui précéda cet état africain. Le présent ouvrage est consacré à la veille et à l’établissement de l’empire du Mali.

Avant « Nioro du Sahel, La ville Promise », publié aux Editions SAWA, en 2021, Youba Bathily est auteur de plusieurs œuvres. En 2018, il a publié « Le siècle Obscur », aux Editions universitaires européennes, Sarrebrook ; et le livre « Rois et peuples de l’empire du Ghana », aux éditions Amazon Kindle Publishing. En 2017, il a mis dans les librairies le livre intitulé « Les racines de l’empire de Ghana », publié aux Editions universitaires européennes, Sarrebrook. Et si tout marche bien, en 2022, il publiera « Les parties prenantes du Kouroukanfouga » aux éditions LAKALITA et « Avant l’empire du Mali », chez L’Harmattan.

Le livre « Nioro du Sahel : La promise » est actuellement en vente à Bamako dans la librairie Bah au Grand Hôtel, la librairie de la Bibliothèque nationale, la Librairie Harmattan, la librairie Larousse, au prix unique de 8500 FCFA.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav