Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Le divorce, ça se fête chez les femmes Keltamasheq

vendredi 6 juillet 2018

Le divorce est généralement un événement malheureux dans un foyer, surtout lorsque le couple a déjà des enfants. Cependant, dans la communauté Keltamasheq (connue sous ailleurs sous le nom de touareg), une fois le divorce consommé, la femme, organise dans sa famille une cérémonie en grande pompe pour annoncer qu’elle est désormais libre.

Cette pratique est très courante dans le Gourma, dans la région de Tombouctou, une fois passés trois mois dans sa famille après le divorce. Les parents, amis et autres connaissances sont invités. On invite même des artistes pour donner plus de couleur et d’impact à la cérémonie. Il arrive qu’on chante et danse toute la nuit. Des mets copieux sont servis comme si on célébrait un mariage.

Comme s’ils étaient en compétition, les éventuels prétendants se parent de leurs plus beaux boubous. Chacun veut séduire lors de cette cérémonie la femme qui vient d’annoncer son divorce.

Appel aux nouveaux prétendants

Pour appeler les prétendants à se manifester au vu de tout le monde, un artiste entonne ce genre de refrain :

« Au nom de Dieu, Le Miséricordieux, Dieu n’a pas d’égal ;
Ohé !!! Fida a été divorcée. Celui qui veut d’elle ;
Au nom de Dieu, Le Miséricordieux, Dieu n’a pas d’égal ;
Ohé !!! Fida a été divorcée. Celui qui veut d’elle peut se manifester. »

Sur le coup, les intéressés annoncent, par l’intermédiaire de leurs griots, leur intention, en offrant à la divorcée des présents. Les plus offrants peuvent donner des bœufs, des chameaux, des moutons, des barres de sel, et même de l’argent.
Par cette cérémonie la femme veut montrer qu’elle a de la valeur aux yeux de celui qui l’a laissée, et parfois, elle obtient de bons résultats. Il arrive que le désormais ex-mari manifeste de la jalousie tout à coup et veuille la récupérer.

Par Youssouf CISSE
https://benbere.org/cultures-malien...

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en

Paix et réconciliation au Mali : La Plateforme des femmes leaders joue sa partition

La Plateforme des femmes leaders au Mali a tenu le vendredi 31 août 2018 un point de presse dans la salle de conférence du Centre national de documentation et d’information sur la femme et l’enfant (CNDIFE). Lors de ce point de presse un communiqué a été lu

Travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou : La BDM-SA lance un Appel d’offres

La Banque de Développement du Mali lance un Appel d’Offres Ouvert entre des entreprises en règle vis-à-vis de la législation malienne pour la réalisation des travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou. Lisez l’avis d’Appel d’offres ouvert !