Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Kidal : Un attentat à la grenade fait deux blessés dans les rangs des militaires maliens

samedi 28 septembre 2013

Deux militaires maliens ont été blessés vendredi à Kidal, dans le nord-est du Mali, dans une attaque à la grenade par des hommes non identifiés, selon un responsable du gouvernorat de la région et un habitant.

Deux grenades offensives ont été lancées aujourd’hui contre des militaires maliens qui gardaient une banque au centre-ville de Kidal. Une seule grenade a éclaté et on compte deux blessés parmi les militaires maliens, a déclaré sous couvert d’anonymat le responsable au gouvernorat de Kidal, chef-lieu de région, joint depuis Bamako.

C’est un attentat contre l’armée, a-t-il dit, sans identifier les assaillants.

Egalement joint depuis Bamako, un habitant de Kidal, Moctar Maïga, a confirmé l’attaque à la grenade.

J’étais devant la Banque malienne de solidarité quand j’ai vu deux hommes enturbannés lancer deux grenades vers les militaires maliens qui gardaient la banque. Une seule grenade a éclaté, j’ai vu le sang sur deux militaires maliens, a expliqué M. Maïga, un fonctionnaire.

Ce sont les militaires maliens qui ont été visés, ça, c’est sûr , a-t-il ajouté.

Une source militaire africaine en poste dans le nord du pays a aussi confirmé l’attaque, indiquant que des membres de l’opération militaire française Serval et de la mission de l’ONU Minusma s’étaient rendus sur les lieux pour désamorcer la grenade qui n’a pas explosé.

Cette attaque survient au lendemain de l’annonce par trois groupes armés présents dans le nord du Mali de la suspension de leur participation aux discussions prévues avec le pouvoir, suivant un accord signé en juin avec Bamako.

L’annonce de cette suspension a été faite jeudi dans un communiqué conjoint par le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA, touareg), le Haut conseil pour l’unité de l’Azawad (HCUA, touareg) et le Mouvement arabe de l’Azawad (MAA, arabe), Azawad étant le nom donné à des régions du nord du Mali par des Touareg.

(©AFP / 27 septembre 2013 20h02)

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav