• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Force conjointe du G5 Sahel : Prévention et à traitement des violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire, à l’ordre du jour

    La Minusma, l’OHCHR, le G5 Sahel et l’UE, se sont donnés la main pour renforcer les capacités de la Force conjointe du G5 Sahel en matière de prévention et à traitement des violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire. Communiqué de

    Transhumance dans les groupes armés : Des éléments du Gatia trouvent refuge au HCUA

    Décidément, le Mali vit à l’heure des démissions. « Je démissionne de ce machin pour aller adhérer à cet autre machin », est désormais devenu une litanie familière aux maliens. La pratique jusque-là réservée au politicien, vient de gagner les mouvements armés au

    Mouvement ON A TOUT COMPRIS « Waati Sera » : « Nous ne sommes point des extrémistes »

    « Nous ne sommes point des extrémistes, nous estimons que nos interrogations à l’endroit de la diplomatie française et notre appel au respect des valeurs républicaines méritent des réponses idoines de la part de la France. Donc, c’est une façon à nous, d’exprimer

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Kidal : Les élèves reprennent le chemin de l’école

    jeudi 12 octobre 2017 , par Assane Koné

    Après Tessalit, le mardi 10 octobre 2017, le Ministre l’éducation nationale a officiellement procédé au lancement de la réouverture des classes à Kidal, le 12 octobre 2017. Très attendue, cette ouverture a été saluée par la population de la ville de Kidal.

    Suite à la crise qui a secoué la région depuis 2012, les écoles sont restées fermées pratiquement pendant 5 ans. Donc, cette ouverture qui a eu lieu le 12 octobre 2017, a été appréciée par les parents d’élèves de Kidal qui commençaient à s’inquiéter pour leurs progénitures.

    « En plus du fait que les enfants retrouvent le chemin de l’école pour leur formation, cette ouverture vient renforcer la présence de l’administration à Kidal », a indiqué Banarka Aboudoulaye Touré, Directeur de l’école intdbane.

    Dans élan de solidarité, pour témoigner leur engagement aux côtés des enseignants de la région de Kidal, en marge de cette cérémonie, les volontaires de la MINUSMA à Kidal, ont apporté du matériel didactique aux enseignants volontaires de la région. Cette opération a couté plus d’un million de francs CFA.

    Tout porte à croire que cette année sera la bonne pour le redémarrage des activités pédagogiques dans la région de Kidal. Les administrateurs sont depuis engagés dans des actions pour que toutes les écoles de région soient fonctionnelles dans un délai raisonnable. Il faut dire que le conflit a eu un impact négatif sur les infrastructures.

    Assane Koné

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce