| |

KADIATOU DIABIRA N’EST PLUS : Une figure de la vie associative, de la diaspora malienne s’en est allée…

lundi 22 juin 2015

Le Samedi 13 Juin 2015 Kadiatou Diabira s’est brutalement éteinte à Paris. Dans ce monde ici-bas, il existe encore des personnes qui se battent pour de nobles causes sans faire de tapage médiatique. Kadiatou Diabira faisait partie du rang de ces femmes et de ces hommes qui se dressent au quotidien pour préserver l’intérêt commun. Dotée d’une générosité phénoménale, Kadiatou distillait l’amour et la joie de vivre autour d’elle.

Fondatrice de l’association Entraide & Espoir, militante infatigable, fervente défenseuse des droits des femmes, Kadiatou était aussi était une figure incontournable de la vie associative du 19eme arrondissement et de la diaspora malienne.

Avec Entraide & Espoir, elle avait mis en place de nombreuses actions de médiation sociale et culturelle et d’accompagnement pour les habitants de son quartier, de Paris et de sa banlieue. Par exemple, une fois par an elle organisait un « Noel Solidaire » en fin d’année en l’honneur des enfants du 19eme arrondissement de Paris.

Elle a toujours eu à cœur le développement du Mali à travers un combat permanent pour l’intégrité des femmes… Totalement engagée dans la lutte contre l’excision, elle contribuait sans cesse à cette bataille qui la préoccupait ces derniers temps. Lors de notre dernière rencontre à la Mairie du 19eme arrondissement elle avait organisé une énième rencontre de sensibilisation…. Avec sa disparition la diaspora malienne de France et sa commune de résidence viennent de perdre une femme de tous les combats.

Bouleversée, un membre de l’association, dans un franc parlé lui a rendu hommage en ces mots : « Madame Diabira Traoré Kadiatou, était une grande dame au grand cœur. Elle a posé des actions salutaires pendant son existence dans le monde ici-bas. Elle a aidé les sans-papiers. Elle a soutenu les sans-logis et les femmes battues. Elle a séché les larmes des enfants des autres. Kadiatou était la maman des enfants du quartier, la voix des sans voix dans le 19eme arrondissement de Paris et un peu partout. Elle n’a pas profité de la vie, au contraire elle a sacrifié sa vie pour aider les autres. Que le bon Dieu t’accueille dans son paradis ».

A l’annonce de la disparition de Kadiatou Diabira, les partenaires, les institutions, les autorités municipales ont reconnu la place et le rôle important de ses actions et de son engagement. Ils ont salué une merveilleuse et grande femme à sa juste valeur. Une cérémonie en sa mémoire a été organisée à La Pépinière Mathis, là où elle tenait la permanence de son association. A cette occasion un cahier de condoléances a recueilli des témoignages d’au moins une soixantaine de personnalités et d’ami-es.

Aujourd’hui ses collègues tout comme ses partenaires dont : FECODEV, la Ville de Paris, Equilibres et Populations, Excision parlons-en, la Pépinière Mathis… doivent ressentir un grand vide.

Chaleureuse, elle n’était que sourire en permanence. A force j’ai fini par la surnommer, descendante de L’Abbé Pierre. L’homme propose, Dieu dispose…

Vendredi le transfert du corps s’effectuera au Mali où elle sera enterrée dans sa ville natale à Ségou.

Dors en paix généreuse grande sœur… Tant que Dieu nous prêtera vie nous serons là pour porter haut le flambeau de tous tes combats pour une vie meilleure.

Aboubacar Eros Sissoko

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav