Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Jeux de la Francophonie : Grandiose cérémonie annoncée au Stade Houphouët Boigny pour le démarrage de la messe de la jeunesse francophone

jeudi 20 juillet 2017

Abidjan accueillera les 8ème Jeux de la Francophonie du 21 au 20 avril 2017. En prélude au démarrage des compétitions, les responsables du Comité national des Jeux de la Francophonie et ceux du Comité international des jeux de la francophonie ont animé une conférence de presse, au Palais de la culture d’Abidjan qui abrite le Centre de presse. « Demain, le 21 juillet 2017, la 8ème édition des jeux de la Francophonie à Abidjan par une cérémonie d’ouverture grandiose et riche en couleurs », a annoncé les responsables.

Daouda Sanogo, Directeur général du Comité national des Jeux de la Francophonie (CNJF) et Mahaman Lawan Sériba, Directeur du Comité international des Jeux de la Francophonie (CIJF), se sont entretenus avec les journalistes présents à Abidjan.

« La cérémonie programmée de 18 heures 30 à 20 heures 10, au Stade Houphouet-Boigny d’Abidjan, sera composée de trois grandes parties. Le défilé en fanfare et en couleurs des 53 délégations participantes ouvrira les festivités, suivront les discours protocolaires et, enfin, un fabuleux spectacle qui mettra en lumières les valeurs chères à la Francophonie, à la Côte d’Ivoire et à ces 8è Jeux », a indiqué Daouda Sanogo. Selon lui, le spectacle sera orchestré par Richard Athias et verra les participations de milliers de figurants et d’artistes de renoms qui viendront donner le rythme, tels que Magic Système et Koumba Gawlo.

Mais, avant l’ouverture solennelle, les 9 compétitions sportives et les 12 concours culturels débuteront dès demain, le 21 juillet 2017. Les premiers concours culturels sont annoncés pour 10H30 et les premiers matches de football à 13h00.

En effet, le vernissage des œuvres en concours aura lieu le vendredi 21 juillet 2017, à 10h30 au Musée et à la bibliothèque nationale : Sculpture-Installation, peinture et photographie. Ici, nous aurons trois compatriotes maliens dans la compétition. Ce sont : Mariam Ibrahim Maïga, dans la discipline « peinture », Eli dit Apilenou Kodio, dans la discipline « sculpture/Installation » et Moussa kalapo, dans la discipline photographie.

Les compétitions sportives vont démarrer le tennis de table. Les compétitions de double mixte dans la salle de tennis du Palais des sports entre 10 h et 13 h. La compétions par équipe, aura lieu entre 14 heures et 17 h dans le même lieu.

En ce qui concerne le football, la Côte d’Ivoire ouvrira le bal contre le Burkina Faso au stade Champroux à 9h00. A la même heure le Liban sera face à la Guinée au Parc des sports.

Dans l’après-midi. Exactement à partir de 14 heures, le Congo Brazzaville sera confronté au Cameroun au Stade Champroux et le Mali affrontera le Niger au Parc des sports.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques