Version imprimable de cet article Version imprimable | |

JMC 2018 : Le bluesman américain, Lucky Peterson a émerveillé le public tunisien

lundi 15 octobre 2018

JMC 2018 : Le bluesman américain, Lucky Peterson a émerveillé le public tunisien
Dans le cadre de la 5ème édition des JMC, la nuit du 1er octobre 2018, a été consacrée à « JMC Live band ». Et, l’honneur est venu à l’américain Lucky Peterson de rendre heureux le public tunisien qui du coup a eu la chance de le voir chanter, jouer à la guitare et à l’Orgue.

Il y était très attendu. Il est venu. Il a joué. Et, le public tunisien, émerveillé, a aimé. Ce soir-là, il était pratiquement 22 heures passées de quelques minutes. Le froid tunisien, annonçant la fin de l’automne et l’arrivée de l’hiver, en cette période de l’année, plongeait la ville de Tunis dans une certaine moiteur. Et, du coup, la salle de l’Opéra de la nouvelle Cité de la Culture de Tunis, devenait un refuge idéal pour fuir le grand froid. Mais, quand un artiste de la trempe de l’américain Lucky Peterson s’y produit, l’argument de taille était tout trouvé.

Pendant, quelques minutes l’on a eu l’impression que l’artiste n’allait pas sortir des coulisses. Son orchestre, occupant la scène, donnait l’impression d’être installer en demeure, tant le pianiste, le batteur, le soliste et le bassiste, s’en donnaient à cœur joie. Mais, cette prestation n’avait que pour but d’exorciser la scène et de mettre l’ambiance avant l’arrivée du prince de la soirée. La joie, sera à son comble lorsque la star du jour fera son apparition.

Comme sortant d’une lueur, Lucky Peterson habillé d’une veste rouge écarlate et coiffé d’un chapeau cowboy, se dirige vers son orgue, dans une démarche nonchalante, accompagné par un tonnerre d’applaudissement, qui se mélange de façon harmonieuse au son de la guitare et des autres instruments.

En maître, il s’y installe et l’orgue crépite. Et, la salle prend de la température. Certains spectateurs ne tenaient plus. Pratiquement tous dansaient assis. Mais, comme Lucky Peterson ne fait rien pour faire baisser la température, au contraire, il s’en donnait à cœur joie, le public n’avait pas un autre choix ; que de se mettre carrément débout pour la fête.

Entre le Jazz, la soul musique, et le blues avec un fort accent d’afro-beat, le public tunisien ne s’est pas du tout privé de cette invitation à danser.

Et, comme pour convaincre la salle qu’aucun instrument n’a de secret pour lui, il se permet de passer du piano à l’orgue et de l’orgue à la guitare pour le bonheur des spectateurs qui ont à leur façon apprécier son talent.

Mais, comme en terrain conquis, Lucky Peterson, guitare en main, va descendre de l’estrade pour aller au contact du public chaleureux. Le concert est à son comble. Le public exulte et l’ambiance atteint un paroxysme jamais égalé dans une manifestation du genre. Et, pour prouver leur amour pour cet artiste américain, les tunisiens n’ont pas trouvé mieux que de faire des selfies. Il a fallut l’expertise des agents de sécurité pour ramener la star américaine sur la scène.

Et, comme pour prendre une pose méritée, mais en même temps pour donner un peu de place à sa tendre moitiée : Tamara Peterson. Et, le couple dans des envolées de la country musique ou du jazz, et ou tout simplement du blues, va inviter le public à une complicité, qui donne un spectacle indescriptible, à vous couper le souffle.

Le passage de Tamara et Lucky Peterson, à la 5ème édition des JMC, restera longtemps graver dans l’esprit des tunisiens, le spectacle s’étant installé sur d’autres hauteurs inhabituelles.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en