Histoire : Le Cumbu commémore Aboubacari II, 8ème empereur du Mandé

jeudi 9 octobre 2014

Exposition de revue des cahiers de Mandé Boukari, colloque sur l’eau, conférences-débats sur la citoyenneté et la gestion des conflits…, la commission d’organisation de la commémoration du 700ème anniversaire du voyage d’exploration du 8ème empereur du Mali, Mandé Boukari dit Aboubacari, annonce un programme riche et diversifié. L’information a été donnée mercredi, à l’Université Mandé Boukari (UMB), lors d’un point de presse.

A l’initiative du complexe universitaire Mandé Boukari (Cumbu), en partenariat avec les communicateurs traditionnels et mouvements N’ko au Mali, Bamako abritera du 1er au 31 décembre prochains les cérémonies de commémorations du 700ème anniversaire du voyage d’exploration du 8ème empereur du Mali Mandé Boukari dit Aboubacari II.

Ils seront des milliers de chercheurs, historiens et experts spécialistes venus de plusieurs localités du pays. Durant trois mois, les discussions seront focalisées sur les crises institutionnelles et challenges de la construction de la démocratie en Afrique, des expositions de revue des cahiers de Mandé Boukari, une quinzaine de lancements des différents numéros de la revue les cahiers de Mandé Boukari, notamment sur la citoyenneté et développement pour une démocratie participative. Pour ce faire, une série de communications est prévue par des spécialistes de l’histoire contemporaine du Mandé et des scientifiques. Aussi des témoignages des personnes, qui habitent dans les zones, donneront une idée des hauts faits de l’homme d’état et chercheur. En plus du colloque sur la gestion des conflits, il est prévu des interventions de chercheurs de la sous-région.

Selon les organisateurs, l’édition commémorative de l’exploit de l’empereur Mandé Boukari est un moment de méditation sur les trois maximes que nous commandent le temps, à savoir la vie, le travail et la mort (un passage obligé pour tous ceux qui respirent). « Il s’agit pour nous de gratifier la figure emblématique suivant ses œuvres », a expliqué la présidente de la commission d’organisation.

Le promoteur du Cumbu, Cheibane Coulibaly a rappelé que le thème générique adopté pour cette commémoration « la gestion des conflits pour une démocratie participative », répond à la volonté politique des plus hautes autorités.

Bréhima Sogoba

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav