Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Grève du 2 au 3 novembre 2016 : Le SNEC se désolidarise

jeudi 27 octobre 2016

Le Syndicat National de l’éducation et de la culture (SNEC) n’a rien à voir avec la grève annoncée pour du mercredi 2 au jeudi 3 novembre 2016. Dans un communiqué, le Bureau exécutif National du SNEC se désolidarise de cette action qui ne saurait engagée ses structures et ses militants. Lisez !

Communiqué du BEN-SNEC relatif au préavis de grève des enseignants préavis du Collectif des syndicats des enseignants du 15 octobre 2016.

Le SNEC demande à tous ses militants du préscolaire au fondamental et passant par le secondaire ainsi que le supérieur et particulièrement ceux du secondaire à ne pas observer la grève du mercredi 2 novembre au jeudi 3 novembre 2016.

Bureau exécutif National du Syndicat National de l’éducation et de la culture (SNEC) a appris par voix de médias la participation d’un de ses démembrements au préavis de grève prévue le mercredi 2 novembre 2016 et le jeudi 3 novembre 2016 par un collectif des enseignants.

Le SNEC (Syndicat National de l’éducation et de la culture) est surpris de voir le nom de son organisation signataire d’un prétendu préavis de grève qui aura lieu le mercredi 2 novembre 2016 au jeudi 3 novembre 2016.

L’auteur qui agit en son nom n’est que le secrétaire général d’une section dont les compétences ne relèvent que du district de Bamako et, est présentement sous le coup d’une sanction disciplinaire.

Au regard des textes qui régissent notre organisation, seule le secrétaire général au niveau national peut engager l’organisation à une action de grève au nom du bureau exécutif.

Cette démarche vise à semer de l’amalgame entre les militants et cela à des fins personnelles.

A cet effet, la décision prise par le secrétaire de notre section du secondaire est nulle et de nul effet.

Bureau exécutif National du Syndicat National de l’éducation et de la culture (SNEC) demande à tous ces militants et militantes de rester vigilant.

DÉPARTEMENT TECHNOLOGIE DE L’INFORMATION COMMUNICATION

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Vœux de nouvel AN 2019/ Aliou DIALLO, Président d’honneur de l’ADP-Maliba « Mettre le Mali au-dessus de tout »

« …Les réformes territoriales, administratives et politiques seront au cœur de l’agenda politique national. Si ces changements dans le fonctionnement, l’organisation et l’administration de l’état sont le seul fait de l’actuelle majorité au pouvoir, cela

EDUCATION SEXUELLE AU MALI : « Le… FARE condamne la méthode… du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible… »

« Le parti FARE condamne la méthode d’approche du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible que celui-ci », indique un Communiqué du Parti FARE. Le parti FARE est vivement préoccupé par la tension sociale provoquée par le projet de manuel d’éducation

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de