• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Force conjointe du G5 Sahel : Prévention et à traitement des violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire, à l’ordre du jour

    La Minusma, l’OHCHR, le G5 Sahel et l’UE, se sont donnés la main pour renforcer les capacités de la Force conjointe du G5 Sahel en matière de prévention et à traitement des violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire. Communiqué de

    Transhumance dans les groupes armés : Des éléments du Gatia trouvent refuge au HCUA

    Décidément, le Mali vit à l’heure des démissions. « Je démissionne de ce machin pour aller adhérer à cet autre machin », est désormais devenu une litanie familière aux maliens. La pratique jusque-là réservée au politicien, vient de gagner les mouvements armés au

    Mouvement ON A TOUT COMPRIS « Waati Sera » : « Nous ne sommes point des extrémistes »

    « Nous ne sommes point des extrémistes, nous estimons que nos interrogations à l’endroit de la diplomatie française et notre appel au respect des valeurs républicaines méritent des réponses idoines de la part de la France. Donc, c’est une façon à nous, d’exprimer

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Gouvernement du Premier Ministre Soumeilou Boubeye Maiga : La CMA et la Plateforme n’ont pas été consultés

    mardi 2 janvier 2018 , par Assane Koné

    Dans un communiqué conjoint publié le 2 janvier 2018, la CMA et la Plateforme disent à qui veut l’entendre qu’ils n’ont pas été consultés pour la mise en place du Gouvernement du Premier Ministre Soumeilou Boubeye Maïga. Lisez !

    COMMUNIQUE CONJOINT CMA – PLATEFORME N° 0001/02/2018

    La CMA et la Plateforme informent l’opinion nationale et internationale qu’elles prennent acte de la formation le 30 Décembre 2017 du gouvernement du Mali dirigé par le Premier Ministre Soumeilou Boubeye Maiga.

    Les Mouvements signataires saisissent l’occasion pour informer les opinions, qu’ils n’ont à aucun moment été consultés comme jadis le firent les précédents chefs de gouvernement afin de, à travers leur participation, constituer un gouvernement prenant en compte les aspirations profondes des populations du nord / Azawad telles que évoquées dans l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger.

    En effet, la mise en œuvre de l’accord pour la réconciliation issu du processus d’Alger reste notre préoccupation majeure et rappelons au nouveau gouvernement l’impérieuse nécessité d une application intégrale et dans les meilleurs délais dudit accord.

    La CMA et la Plateforme réitèrent leur entière disponibilité à coopérer sur toutes questions liées à La mise en œuvre de l’ accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger.

    la CMA et La Plateforme restent convaincue que la prise en charge de leurs préoccupations légitimes à travers un dialogue ouvert , constructif et sincère , permettra de sortir durablement de cette situation de crise généralisée et prolongée par une absence de volonté politique claire et pragmatique.

    Bamako le 02 janvier 2018

    Pour la Plateforme
    Harouna Toureh

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce