• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Mouvement ON A TOUT COMPRIS « Waati Sera » : « Nous ne sommes point des extrémistes »

    « Nous ne sommes point des extrémistes, nous estimons que nos interrogations à l’endroit de la diplomatie française et notre appel au respect des valeurs républicaines méritent des réponses idoines de la part de la France. Donc, c’est une façon à nous, d’exprimer

    La MINUSMA condamne fermement l’attaque contre le camp onusien à Kidal

    Tessalit, le 22 mars 2018 – La MINUSMA condamne de la façon la plus ferme l’attaque perpétrée contre le camp de la mission à Kidal. Tôt ce matin, le camp de la MINUSMA a en effet été la cible de tirs indirects aux mortiers. Selon les rapports préliminaires, des

    Nord du Mali : Gatia-MSA annoncent la neutralisation de Almahmoud Ag Iddar Alias Mokossi

    « Almahmoud Ag Iddar Alias Mokossi le numéro trois (3) de l’organisation criminelle sévissant dans la zone, ainsi que six (6) autres bandits ont été́ neutralisés, trois (3) bandits immobilisés en instance d’être remis aux autorités, quatre (4) véhicules

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    G5 Sahel : Le soutien de l’OCI ne s’est pas fait attendre

    mardi 11 juillet 2017 , par Assane Koné

    Le Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) à sa 44ème session (Session de la jeunesse, de la paix et du développement dans un monde de solidarité), tenue à Abidjan, en Côte d’Ivoire, les 16 et 17 Shawal 1438H ( 10 et 11 juillet 2017), a adopté la résolution N°55/44-POL sur la Force conjointe du G5 Sahel. Lisez !

    A l’initiative de la Présidence en exercice du G5 Sahel, soutenue par les quatre autres Etats membres de l’Organisation ;

    Rappelant les princes et objectifs de la Charte de l’Organisation de la Coopération Islamique, notamment en ce qui concerne la préservation de l’unité nationale et de l’intégrité territoriale de ses Etats membres ;

    Evoquant la communauté du destin de la Oummah islamique en termes de paix, de sécurité et de développement ;

    APPELLE les Etats membres, l’OCI et ses organes subsidiaires à apporter une assistance urgente et concrète, à l’opérationnalisation de la Force conjointe du G5 Sahel (Fc-G5S), saluée par la Résolution 2359 (2017) du Conseil de sécurité des Nations Unies, le 21 juin 2017 ;

    DEMANDE au Secrétariat général de l’OCI de travailler étroitement avec le Secrétariat permanent du G5 Sahel pour identifier des modes additionnels d’appui financier et logistique, prévisibles et durables, à apporter à ladite force ;

    INSISTE sur la convocation rapide de la conférence internationale de la planification, prévue par la Résolution 2359 du Conseil de sécurité des Nations Unies afin d’assurer la coordination des efforts d’assistance des donateurs à la FC-G5 ;

    INVITE le « Centre de coordination de la coalition de lutte contre le terrorisme » de Riyad à apporter tout l’appui technique et logistique nécessaire a la Force Conjointe du G5 Sahel en vue de faciliter l’opérationnalisation de la gestion efficace de la Force Conjointe du G5 Sahel ;

    DEMANDE à la Banque Islamique de Développement (BID) d’apporter un appui substantiel à la réalisation des projets socioéconomiques intégrateurs ciblant particulièrement la résilience de la jeunesse et l’autonomisation de la femme dans l’espace du G5 Sahel ;

    ENCOURAGEla conclusion d’un accord de partenariat stratégique entre, d’une part, l’OCI et le Secrétariat permanent du G5 Sahel et, d’autre part, la Force Conjointe du G5 Sahel et le Centre de coordination de la coalition islamique antiterroriste de Ryad, dans les domaines sécuritaire et militaire, ainsi qu’au niveau du « volet idéologique » visant à développer des outils pour contrer les capacités d’endoctrinement des groupes terroristes ;

    APPELLEà un soutien ferme des Etats membres de l’OCI et de ses organes subsidiaires à la Force Conjointe du G5 Sahel, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, la criminalité transnationale organisée et la migration clandestine dans le Sahel ;

    DEMANDE, au Secrétariat général de suivre la mise en œuvre de la présente résolution et de lui en faire rapport à la 45ème session.

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce