Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Fête de Pâque et mois de Ramadan : SYNAC et SYLTMAT solidaires des familles des Préfets et Sous-préfets morts ou enlevés

samedi 11 avril 2020

« La cérémonie de ce matin est une initiative des Comités Exécutifs Nationaux du Syndicat autonome des administrateurs civils (SYNAC) et du Syndicat Libre des Travailleurs de l’Administration Territoriale (SYLTMAT). Elle symbolise l’expression de la solidarité des militants en faveur des Représentants de l’Etat morts dans l’exercice de leur fonction et certains Administrateurs Civils à la retraite ». Cette déclaration a été faite le 11 avril 2020, par Olivier Traoré, secrétaire général su SYLTMAT. C’était lors de la cérémonie de remise de vivres au ministère de l’administration territoriale et de la décentralisation.

Après avoir fait observer une minute de silence à la mémoire du major Moussa Bambino Camara, Sous-préfet de l’Arrondissement de Dinangourou (Cercle de Koro) dont le véhicule a sauté sur un engin explosif improvisé, le 9 avril 2020 et à la mémoire de tous les Représentants de l’Etat morts en mission, Olivier Traoré a indiqué : « la présente cérémonie traduit la volonté du SYNAC et du SILTMAT à institutionnaliser des actions de solidarité à l’occasion des évènements sociaux, religieux et académiques ». Selon lui, elle constitue en plus le témoignage et la preuve que les syndicats se veulent toujours aux côtés de leurs militants, qu’ils soient représentants de l’état et Administrateurs civils en activité comme à la retraite, qu’ils soient vivants, décédés ou enlevés ou qu’ils servent à la territoriale comme dans d’autres structures publiques.

Conscient de la sobriété de leur geste, Olivier Traoré a estimé qu’il est très important pour la simple raison qu’il suit les conseils de mère Teresa de Calcuta. En effet, selon mère Teresa, « si vous ne pouvez nourrir cent personnes, nourrissez-en une seule ».

Mais, qu’à cela ne tienne, il dira que « cette expression de solidarité n’est pas la première ». Selon lui, elle ne sera pas non plus la dernière. Et, de préciser qu’ « au contraire, l’effort de soutien et d’appui multiformes aux familles endeuillées de Représentants de l’Etat continuera avec l’accompagnement des militants et des administrateurs Civils ». Olivier Traoré a ajouté qu’elle ne sera jamais un vain mot car nous sommes convaincus que soutenir, partager et aider d’autres personnes font partie des plus grandes récompenses de la vie.

Il a profité de l’occasion pour remercier et exprimer sa gratitude à tous les militants, car c’est grâce au fonds social alimenté par leurs cotisations que les deux syndicats ont pu organiser cette action de solidarité.

Il a terminé son intervention en saluant la détermination et l’engagement des militants à assurer la présence de l’Etat partout sur le territoire national, malgré les conditions sécuritaires très précaires.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.