• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Marche du 2 juin 2018 : La Convention des Bâtisseurs regrette la répression

    « La Convention des Bâtisseurs regrette la répression de ladite marche qui reste et demeure un droit démocratique », indique un communiqué de la Convention des Bâtisseurs. Lisez ! COMMUNIQUÉ DE LA CONVENTION DES BÂTISSEURS : « La Convention

    Cour constitutionnelle : Aliou Diallo a déposé son dossier de candidature

    Dans un communiqué de presse, l’ADP-Maliba informe que Aliou Diallo a procédé au dépôt de son dossier de candidature à la Cour Constitutionnelle le mercredi 30 mai 2018 à 18 heures 30. Donc Aliou Diallo est officiellement le premier candidat à l’élection

    Force conjointe du G5 Sahel : Prévention et à traitement des violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire, à l’ordre du jour

    La Minusma, l’OHCHR, le G5 Sahel et l’UE, se sont donnés la main pour renforcer les capacités de la Force conjointe du G5 Sahel en matière de prévention et à traitement des violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire. Communiqué de

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Festival art femme : La 2ème édition explore la thématique femme et l’immigration

    dimanche 8 avril 2018 , par Assane Koné

    Le Centre KadiatouThiam a abrité le jeudi 29 mars 2018 l’ouverture de la 2ème édition du festival international des femmes, ‘’festival art femme’’ qui a eu lieu du 29 mars au 1er avril 2018. Le thème choisi pour cette année est : « le rôle de la femme dans l’immigration ». L’ouverture de cette 2ème édition a été présidée par Mama Koné, promotrice du festival art femme, présidente de l’association Coté-Court, en présence de Mme Fadi Maiga, marraine du festival, créatrice de mode.

    L’objectif visé par ce festival est de sensibiliser les uns et les autres aux dangers de l’immigration, de former les participants et les participantes aux métiers des arts du spectacle et de récréer, de montrer la visibilité des femmes à travers les métiers d’art et la mise en scène.

    Il y avait au programme de cette cérémonie d’ouverture des prestations d’humour, de la musique, du Slam, de la danse traditionnelle, le poème musical, la danse de la marionnette. A travers ces différents spectacles l’on a pu noter l’importance de l’art dans une société et dans la vie d’une femme. Mais aussi et surtout, des messages sur l’immigration, les causes et les conséquences. Aussi des images et gestes qui montrent la situation vécu par une femme désespérée, dans le foyer et le rôle important qu’elle joue dans la société, dans le développement d’un pays et pour la génération future.

    Mama Koné, présidente de l’association Coté-Court, promotrice du festival, a souligné que le choix de ce thème n’est pas anodin. « De nos jours, on a constaté selon les statiques que beaucoup de femmes pratiquent l’immigration », a-t-elle indiqué. La problématique de l’immigration clandestine dira M Koné est devenue un casse-tête pour le Malien particulier et dans les pays africains en général. « La recherche d’un mieux-être se transforme de plus en plus en drame, comme en témoignent les afflux de migrants africains en Europe en passant par le Sahara », a déclaré la promotrice. Avant de dire clairement que cette traversée du désert est un périple trop risqué pour les candidats à la migration irrégulière et conduit parfois à la mort d’homme.

    La promotrice a expliqué que selon l’ambassade d’Allemagne au Mali, les causes de l’immigration clandestine sont nombreuses, mais chaque pays africain a ses raisons propres. Elle a indiqué qu’en 2016 seulement, plus de 5000 personnes ont trouvé la mort en traversant la méditerranée. De nos jours l’immigration est devenue l’une des causes des plus importantes de la mortalité avec un taux très élevé par an en Afrique. Selon HCR, le taux de décès est passé de un pour 269 en 2015, à un pour 880 en 2016 et pour l’année 2017, il y a plus de 5000 morts d’hommes sur la méditerranée, seulement à la recherche d’une vie meilleure.

    Mama Koné a profité de l’occasion pour remercier les festivaliers qui sont venus du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Togo, du Canada et du Benin en plus du Mali. Cette année, selon elle, il y a eu des avancées par rapport à l’année précédente, car l’évènement se tiendra dans des lieux différents. Pour cela elle a indiqué que pendant ces quatre jours, en plus des spectacles au Centre Kadiatou Thiam, les festivaliers auront d’autres spectacles à l’institut français, au centre culturel Germano-malien. Et de dire que beaucoup de compagnies prendront part à ce grand rendez-vous. Elle a lancé un appel aux autorités de soutenir ce festival, qui selon elle contribue largement à l’épanouissement des femmes et des jeunes à travers l’art et la mode.

    Aussi du 29 mars au 1er avril 2018, les festivaliers auront, à vivre des évènements animés par des compagnies.

    Fadi Maiga, marraine, promotrice de la mode, a exprimé toute sa joie pour le choix porté sur elle. Avant de mettre un accent particulier sur la mode et son importance. Elle dira que chacun à sa manière consomme la mode. Aussi, elle a souligné que la mode a un effet particulier dans nos sociétés. Avant d’ajouter que la culture est la vitrine d’un pays. Selon elle le choix du thème de cette édition du festival art femme est assez important, car il correspond à l’actualité. Elle a ajouté que, le fait d’associer le nom de la femme à cette manifestation, la rend encore plus importante. Elle a lancé un appel à toutes les femmes de se battre pour leur droit.

    Bintou COULIBALY

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce