Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Festival africain d’images virtuelles artistiques : La 6ème édition du FAIVA explore le thème de l’Aube

mercredi 11 janvier 2017

Organisée par le Centre soleil d’Afrique, la 6ème édition du Festival africain d’images virtuelles artistiques (FAIVA), placée sous le thème « L’AUBE », aura lieu du 10 au 14 janvier 2017, au Terrain Chaba de Lafiabougou.

En prélude à la cérémonie d’ouverture de cette manifestation importante dédiée à la promotion de la vidéo d’art, le Centre soleil d’Afrique a abrité le 10 janvier 2017, une rencontre entre artistes et journalistes culturels, sur les meilleures stratégies de communication pour la promotion des arts visuels au Mali.

La rencontre qui a regroupé une dizaine de journalistes et plus de 15 artistes, a été une occasion pour les participants de discuter des difficultés des difficultés qui empêchent la promotion des arts plastiques au Mali. Ils ont surtout fait des propositions dans le sens de mettre la presse à contribution pour amener le maximum de maliens à s’intéresser aux arts visuels.

La rencontre a pris fin part une intervention de Hama Goro, Directeur du Centre soleil d’Afrique, initiateur du FAIVA. Selon Hama Goro, le FAIVA ouvre un espace de dialogue, d’éducation et d’interaction entre les artistes et le public local.

Il dira que dans le cadre de FAIVA, ils font des programmations qui vont à la rencontre des gens qui n’ont pas l’habitude d’aller dans les salles d’expositions, ni dans les musées et les milieux culturels pour visiter une exposition.

Il a profité pour lever le voile sur la programmation de la 6ème édition, dont la cérémonie officielle d’ouverture aura lieu le Jeudi 12 janvier 2017, au Terrain Chaba de Lafiabougou, sous le parrainage du Maire de la Commune IV.

« Pour l’édition de cette année, nous avons programmé des projections de vidéos d’art, des expositions d’œuvres d’art, des animations d’images interactives, une cérémonie de Thé (causeries débats), un atelier de création vidéo, des émissions publiques télévisées, des performances artistiques et des animations musicales », a-t-il énuméré. Avant d’annoncer que le jeudi 12 janvier 2017, immédiatement après la cérémonie d’ouverture, à 19 heures, le public aura la chance d’assister à une innovation du FAIVA : Une animation vjing (vidéo synchronisée avec la musique live). Cette animation sera faite par Yv-Mari Seraline avec une groupe d’artistes.

Le vendredi 13 janvier 2017, à partir de 10 heures, démarreront les ateliers d’art plastiques pour enfants et animés par des artistes. Ces ateliers seront suivis par des performances artistiques et une animation musicale par des jeunes rappeurs.

Hama Goro a aussi annoncé qu’en prélude à la 6ème édition du FAIVA, le Centre Soleil d’Afrique a organisé du 15 au 27 novembre 2016, un Atelier International de création de vidéos d’art et d’Images interactives.

Vingt artistes vidéastes maliens et internationaux avaient participé à cet atelier qui a permis la conception d’une vingtaine de vidéos dans lesquels, les artistes font des analyses de la situation politico-sociale actuelle dans le monde et particulièrement en Afrique. « Ces vidéos réalisées pendant cet atelier, seront présentées au public bamakois lors de la 6ème édition du FAIVA », a indiqué Hama Goro.

Le Centre Soleil d’Afrique a été crée en Mars 1999 par un groupe d’artistes. Il est régi par un statut associatif et est titulaire d’un accord cadre d’ONG Culturelle, depuis janvier 2014. Il s’investit dans la promotion et la valorisation des arts visuels contemporains et œuvre pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des jeunes au Mali.

Il offre un espace de rencontres, de dialogue interculturel, d’échange et de travail aux artistes maliens, ainsi qu’aux étrangers.

Soleil d’Afrique a développé un système de réseautage artistique pour un partage d’expérience et créer des synergies sur le plan national qu’international. Après plusieurs réflexions sur les stratégies de promotion de valorisation des arts visuels comme moyen d’expression artistique, le Centre Soleil d’Afrique a initié le Festival Africain d’Images Virtuelles Artistiques (FAIVA) en 2009, comme un espace pour encourager les artistes à l’utilisation des Nouvelles Technologies dans l’Art, afin d’élargir leurs sources d’opportunité et de revenues.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques