Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Festival Slam et Humour : la 7ème édition prône la paix et la cohésion sociale

samedi 7 novembre 2020

Habituellement organisé pendant la semaine de la francophonie par le groupe agoratoire, la 7ème édition du festival International Slam et Humour du Mali (FIHS Mali) a pour thème, « paix et cohésion sociale ». Il s’est déroulé du 3 au 7 novembre 2020. Cette édition a privilégié l’inclusion sociale, la participation des handicapés dans la vie sociale et culturelle.

Au programme, on avait entre autres : présélection de la compétition nationale de Slam poésie (Massa Slam) au centre culturel et la maison agoratoire ; conférence lien et apprentissage : handicap et nouvelle technologie cas d’un handiFabLab à la FEMAPH. Ensuite, un panel de discussion sur l’évolution et le rôle du Slam dans notre société et dédicace de l’anthologie de Slam poésie ; finale de la compétition nationale de Slam poésie. Enfin, compétition nationale d’humour ; concert hip hop ; concert Slam et humour pour la paix et cohésion sociale.

La cérémonie d’ouverture officielle s’est déroulée au centre culturel Blonba, présidée par le représentant du ministre de la culture sous le parrainage de Cheick Tidiane Seck, et Mme Gakou Aissata Diop comme marraine. Le FISH avait comme invités d’honneurs l’ancien ministre Moussa Mara, Marce Kelly SMITH, Zurg Tidiane SECK.

Abdoul AZIZ Koné, président du groupe agoratoire et directeur artistique du FISH Mali, le festival international de Slam et l’Humour (FISH) est une plateforme d’échange de partage de la jeunesse malienne, africaine et internationale. « On veut que le FISH puisse être une plateforme pour amener nos politiques, le citoyen lambda à converger vers la stabilité et la paix durable au Mali », a-t-il souhaité.
Pour la 7ème édition, il est important de mettre cette thématique d’inclusion, de cohésion sociale, de réconciliation sur la table pour que notre pays puisse retrouver le Mali d’avant.

« Chaque année le Fish prend de l’ampleur, car, beaucoup de jeunes participent. Le bilan est positif et à chaque édition nous essayons d’apporter des innovations pour élargir le festival au niveau du citoyen lambda », a-t-il déclaré.

Pour le représentant du ministre de culture, de l’artisanat et du tourisme, le festival international de Slam et Humour est un pan important de notre culture, non seulement de la direction nationale de l’action culturelle, mais aussi pour notre pays. Car c’est un lieu d’inclusion sociale et d’échange culture.

Le représentant de Mme la ministre a précisé que le thème est évocateur, tandis que, il s’inscrit dans une logique de contribution dans la préservation et dans la consolidation de la paix. Avant d’exprimer l’engagement sans faille du département.
De son côté Moussa Mara, invité d’honneur de l’évènement, estime que le FISH est une bonne chose qui mérite d’être encouragée et accompagnée. Il a souhaité que le FISH se développement dans l’année à venir pour promouvoir la culture.

« Oui nous soutenons la culture car c’est un levier de développement qui permet de réduire la fracture sociale », a déclaré le représentant de Orange Mali, partenaire de FISH. Avant de féliciter le directeur artistique du FISH pour l’accomplissement de son devoir pour la promotion de la culture à travers le son festival.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav