Version imprimable de cet article Version imprimable | |

FOHABA : La 6ème édition aura lieu à Abidjan du 16 au 18 novembre 2018

samedi 10 novembre 2018

Abidjan abritera la 6ème édition du forum de l’habitat, des banques et assurances (FOHABA) du 16 au 18 novembre 2018. Une occasion pour la diaspora malienne de la Côte d’Ivoire d’investir en toute fiabilité dans les logements comme le veut ce forum. L’information a été donnée par Abdoulaye Traoré, promoteur de FOHABA en collaboration avec Soutra-So, lors d’une conférence de presse organisée le jeudi 8 novembre 2018 dans l’enceinte de l’immeuble ACI 2000.

Il faut noter que l’innovation de cette édition est la création de la cité de FOHABA 1 qui est composé de 450 logements sis à Banakoro à un coût de 17 000 000 FCFA pour la diaspora. Pour une durée de paiement allant de 15 à 20 ans avec sa banque partenaire historique Orabank. Chaque maison de type F3 en dalle à son titre foncier.

Pour la deuxième fois cette année, ce sont les compatriotes vivants en Côte d’Ivoire qui pourront découvrir cette importante opportunité d’achat de terrains et maisons à travers des prestations de services de qualité. Avec un espace de sensibilisation, d’information sur tous les mécanismes liés à l’obtention des biens fonciers. Les organisateurs espèrent bien avant tout instaurer un climat de confiance à l’intention de la diaspora malienne de la Côte d’Ivoire sur les modalités d’acquisition de bien foncier au Mali.

« C’est du jamais vu. Le FOHABA n’a jamais amené un tel ouvrage dans les éditions passées », a déclaré le promoteur. A ses dires cette cité n’est juste qu’un avant-goût pour répondre à la volonté des hommes et des femmes qui ont souvent tous les maux liés à la possession de patrimoine foncier au risque des arnaques. Il a rappelé que l’édition 2017 a permis un investissement de 11 milliards de FCFA dans le bien foncier au Mali par la diaspora. « Un véritable vent de soulagement va souffler pour les maliens résidants en Côte d’Ivoire », a-t-il indiqué.

Le promoteur a révélé que le succès de la réussite de FOHABA, ce sont les acteurs, les banques, les assurances et les agences immobilières. A cela s‘ajoute la compétence, la grande discrétion et la grande transparence. « Nous demandons l’accompagnement de l’Etat pour la visibilité à travers le ministère de l’habitat », a-t-il lancé.

Partant de cela, il s’est prononcé sur le bilan historique de ce forum, en affirmant qu’au jour d’aujourd’hui plusieurs centaines de maliens de l’étranger ont déjà construit dans des conditions confortable.

Pour sa part Adja Moye Sanogo, opérateur économique, présidente de l’agence immobilière Soutra-So, a signalé que seule la confiance et le professionnalisme de tous les partenaires pourrait encore renforcer la confiance des migrants qui sentiront une garantie totale à leurs investissements. Elle a ajouté que cette cité située à Banancoro contient un espace de santé, une rue commerciale et sera également électrifiée pour le confort des futurs propriétaires.

Yaye Adama Sanogo, représentant d’Orabank et partenaire historique, a rassuré que la banque fera tout le nécessaire pour être à la hauteur des attentes et pour satisfaire des clients de la diaspora concernant les investissements dans les biens fonciers.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques