• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Mouvement ON A TOUT COMPRIS « Waati Sera » : « Nous ne sommes point des extrémistes »

    « Nous ne sommes point des extrémistes, nous estimons que nos interrogations à l’endroit de la diplomatie française et notre appel au respect des valeurs républicaines méritent des réponses idoines de la part de la France. Donc, c’est une façon à nous, d’exprimer

    La MINUSMA condamne fermement l’attaque contre le camp onusien à Kidal

    Tessalit, le 22 mars 2018 – La MINUSMA condamne de la façon la plus ferme l’attaque perpétrée contre le camp de la mission à Kidal. Tôt ce matin, le camp de la MINUSMA a en effet été la cible de tirs indirects aux mortiers. Selon les rapports préliminaires, des

    Nord du Mali : Gatia-MSA annoncent la neutralisation de Almahmoud Ag Iddar Alias Mokossi

    « Almahmoud Ag Iddar Alias Mokossi le numéro trois (3) de l’organisation criminelle sévissant dans la zone, ainsi que six (6) autres bandits ont été́ neutralisés, trois (3) bandits immobilisés en instance d’être remis aux autorités, quatre (4) véhicules

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Emploi et Formation Professionnelle : La feuille de route et le plan d’actions présentés aux PTF

    mercredi 12 juillet 2017 , par Assane Koné

    Maeva Palace a servi de cadre, le 11 Juillet 2017, pour une rencontre d’échange entre le Ministère de l’emploi et de la Formation professionnelle et ses partenaires techniques et financiers (PTF). Cette rencontre portait sur la présentation de la feuille de route du Département en charge de l’emploi. Le coût global de la réalisation de ce projet se chiffre à 9 milliards de FCFA sur lesquels 7 milliards de FCFA sont disponibles. La cérémonie d’ouverture des travaux était présidée par Maouloud Ben Kattra, ministre de l’emploi et de la Formation professionnelle.

    Le coût de réalisation de cette feuille de route est estimé à 9 milliards de FCFA sur lesquels sont disponibles 7 milliards de FCFA. Selon les organisateurs, ce financement permettra d’atteindre l’objectif de création des 200 000 emplois que le président de la République a promis lors de sa campagne électorale.

    Cette rencontre a enregistré la présence de l’ensemble des PTF, les acteurs de la formation professionnelle, des organisations faitières de la société civile, le secteur privé, les partenaires sociaux et les chambres consulaires. Cette rencontre d’échange avec les PTF sur la feuille de route visait à solliciter leur soutien pour le reste du financement.

    En effet, les propositions ont été formulées en une douzaine de recommandations environ. Celles-ci sont toutes entrées dans la conception de cette feuille de route qui a été déclinée en plan d’actions.

    Ce plan d’actions est scindé à 12 axes stratégiques, 4 objectifs et 119 activités. Il visera à améliorer la gouvernance du marché de l’emploi.

    Maouloud Ben Kattra, ministre de l’emploi et de la Formation professionnelle, a estimé que l’emploi s’est imposé au cours de ces dernières années comme un défi majeur des politiques nationales et de la réponse qui sera apportée à ce défi dépend pour une bonne part, l’équilibre futur des sociétés.

    « La feuille de route établit un lien étroit avec deux fondamentaux essentiels que sont le cadre stratégique pour la Relance Economique et le Développement Durable (CREDD) et les Objectifs de Développement Durable(ODD) », a-t-il indiqué.

    M. Kattra dira que sa mise en œuvre permettra de donner de l’espoir à de nombreux jeunes à travers des activités agro-sylvo pastorales et des travaux à haute intensité de Main d’œuvre. « Cet accompagnement nous permettra surtout d’éviter à de nombreux jeunes, notamment ceux du Nord et du Centre du Mali, de sombrer dans l’extrémisme violent et d’échapper à l’influence des djihadistes », a-t-il déclaré.

    Ainsi, le ministre Ben Kattra s’est persuadé du rôle crucial que jouent les collectivités territoriales dans la promotion et la création d’emplois. « Très prochainement, un cadre de concertation sera mise en place entre mon département, le secteur privé et les collectivités territoriales. »

    En conviant les PTF à cette rencontre, Ismaïla Alassane, le représentant du chef de file des PTF a apprécié ce cadre d’échange sur les préoccupations du département en charge de l’emploi. « Il s’agit de démontrer la pertinence des actions à mener. Si les partenaires sont convaincus de leur pertinence, il n’y a pas de raison à ce que les uns et les autres n’y contribuent pas », a-t-il déclaré.

    Moussa Mallé SISSOKO

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce