| |

Education : 192 442 candidats à l’assaut du baccalauréat

lundi 18 juillet 2022

Le 18 juillet 2022, les épreuves du baccalauréat ont effectivement sur toute l’étendue du territoire malien. Choguel K. Maïga, Premier Ministre du Gouvernement, accompagné de plusieurs Ministres, dont Dédéou Ousmane Sidibé, Ministre de l’éducation nationale, a donné le top départ de cet examen important qui consacre le passage des candidats de l’éducation secondaire vers les Universités et autres grandes écoles.

Pour le baccalauréat 2022, ce sont 192 442 candidats, parmi lesquels l’on dénombre 38% de jeunes filles, qui ont pris d’assaut les 7 236 salles réquisitionnées pour 424 centres d’examen à travers le pays. Selon Mme Dédéou Ousmane Sidibé, Ministre de l’éducation nationale, le baccalauréat 2022 a enregistré 161 823 candidats réguliers contre 30 619 candidats libres. Elle a indiqué que l’Académie d’enseignement de la Rive Droite a le plus grand nombre de postulants, avec 35 324 candidats et celle de Gourma Rharous présente le plus fable effectif avec 74 candidats.

Tout compte fait, pour la réussite du baccalauréat 2022, c’est un effectif de 15 411 surveillants qui été mobilisé à travers le pays. Aussi, à l’image des autres examens scolaires qui ont déjà eu lieu, notamment le DEF, Mme le Ministre a annoncé que toutes les dispositions ont été prises pour amoindrir au maximum les risques de fraude, afin que les résultats reflètent le niveau réel des apprenants.

A regard du travail formidable qui a été abattu pendant cette année scolaire, Mme le Ministre a félicité l’administration scolaire et tous les partenaires de l’école malienne pour leur mobilisation pour qu’elle retrouve ses lettres de noblesse.

Pour sa part, le Premier ministre Choguel K. Maïga, de façon officielle, a présenté les encouragements du Chef de l’Etat, le Colonel Assimi Goïta et l’ensemble des maliens, aux différents candidats au baccalauréat 2022. Il a déclaré : « Toute la République compte sur vous, l’avenir du Mali c’est vous » a déclaré le Chef du Gouvernement.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav