| |

École supérieure de journalisme : 25 nouveaux étudiants attendus

lundi 29 novembre 2021

Ce samedi 27 Novembre 2021, ont débuté les activités du concours d’entrée à l’école supérieure de journalisme. Inaugurée en 2018 l’école supérieure de journalisme a pour coutume d’organiser chaque année un concours d’entrée au sein de cet établissement pour sélectionner 25 candidats qui seront déclarés comme lauréats officiels.

Cette année les participants sont au nombre de 154 candidats, un nombre assez important par rapport aux années précédentes. Mais, comme chaque année, les candidats ont été soumis aux épreuves écrites qui comprennent : la contraction de texte, l’actualité des six mois précédant le concours sur le plan national et international, l’anglais et la dissertation sur les problèmes contemporains ; les candidats qui auront validé les épreuves écrites seront soumis aux épreuves orales.

Il faut noter que l’accès à l’école supérieure de journalisme et des sciences de la communication (ESJSC) est très sélective et qu’elle forme des étudiants dans un bon cadre. « La sélectivité est nécessaire parce que la qualité est notre devise », a indiqué M. Diarra, le secrétaire général de l’établissement. Pour sa part, Bréhima Camara, directeur des études de l’établissement, nous a rapporté que beaucoup de bacheliers aimeraient faire le concours mais malheureusement le nombre est restreint vingt-cinq étudiants par an c’est le règlement et c’est aussi pour préserver la qualité de la formation. Il a ajouté que les infrastructures pour la formation d’un journaliste coûtent cher et pour cela le nombre est limité à 25 étudiants. « Il se peut qu’a l’avenir, l’établissement accueille 30 à 40 étudiants par contingent », a-t-il indiqué.

« Je trouve que cette école me convient énormément de la sélectivité à la formation, mais le nombre des gens à admettre est peu selon moi », a déclaré Aïssata Soulô Kamiya, une néo-bachelière candidate au concours et passionnée du journalisme. Rokia Doumbia, une étudiante en première année de l’école supérieure de journalisme, a ajouté : « J’apprécie la stricte sélectivité de l’établissement. Elle répond aisément à mes attentes. Le fait de nous apprendre le métier de journaliste pour pouvoir bien servir la nation. Mais, je suggère l’anticipation de la pratique dès la première année pour que ça soit 50% de théorie et 50% de pratique, car selon moi, le fait de pratiquer rend plus facile la compréhension que la théorie tout court. J’apprécie énormément la transparence du concours d’entrée ».

Il faut noter que L’ESJSC est la première école publique de journalisme au Mali et qu’elle veut à tout prix garder la bonne qualité de l’enseignement qu’elle dispense aux jeunes esprits.

Les cours sont dispensés par d’éminents journalistes de la presse nationale et des professeurs d’université. Il s’agit entre autres de Diomassi Bomboté (ancien professeur au CESTI), Souleymane Drabo (ancien directeur général de l’AMAP), Fousseyni Samaké (ex-directeur général de l’ENA) et Nangougou Sanou (professeur de droit à l’USJPB).

A titre de rappel, les 3 premiers semestres se déroulent en tronc commun, les 3 derniers sont consacrés à la spécialisation des étudiants journalistes. La direction de l’ESJSC accompagnera les apprenants pour le choix de leurs filières. La formation à l’ESJSC débouche sur 4 filières : presse écrite, radio, télévision, le digital (web journalisme). Elle ouvre aussi ses portes aux professionnels qui n’ont pas acquis une bonne capacité en journalisme d’approfondir leur connaissance.

Le concours se déroulera en deux phases : la phase écrite et la phase orale. Les candidats admis en phase écrite seront soumis au test oral qui leur permettra d’être déclarés officiellement admis.

Issa Daou 
Stagiaire

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav