Version imprimable de cet article Version imprimable | |

EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE : Un regard sur les pères de l’indépendance

lundi 24 décembre 2018

La Pyramide du souvenir a accueilli jeudi dernier, la 2è édition de son exposition photographique sur le thème : « Il était une fois les pères, pionniers et combattants de l’indépendance, de la liberté et de la démocratie ». La cérémonie d’ouverture présidée par le secrétaire général du ministère de la Culture, a enregistré la présence de plusieurs acteurs du monde de la culture.

Cette exposition photographique devenue une tradition pour la Pyramide du souvenir depuis un an, vise à faire découvrir au public les grandes figures de l’histoire contemporaine du Mali et du continent africain à travers différents thèmes.

La présente édition, consacrée aux pères de l’indépendance, appelle au devoir de mémoire pour honorer ces héros et leurs compagnons.

L’objectif est de faire connaitre les leaders de cette glorieuse page de l’histoire des pays africains en rendant compte des idées fortes pour une bonne gouvernance interne des Etats africains.

« La marche vers l’indépendance fut généralement un mouvement global et multiforme à travers lequel des pionniers ont capté l’aspiration à la dignité et à la liberté de leurs peuples pour traduire en quête de souveraineté internationale pour leur pays », a rappelé Modibo Diallo, commissaire de l’exposition.

A l’en croire, il s’agira à travers cette exposition photo, de vivifier le souvenir de la lutte pour l’indépendance, qui fut aussi et surtout un combat pour la liberté et la démocratie.

Ainsi, l’exposition qui va durer au moins deux semaines dans les locaux de la Pyramide du souvenir permettra au public de découvrir les grandes figures des indépendances comme : Modibo Keïta qui a conduit le Mali à l’indépendance le 22 septembre 1960, Félix Houphouët Boigny de la Côte d’Ivoire, Léopol Sédar Senghor du Sénégal, Ahmed Sekou Touré de la guinée Conakry, Habib Bourguiba de la Tunisie, Hailé Sélassié de l’Ethiopie, Jomo Kenyatta du Kenya, Patrice Lumumba du Congo entre autre.

A côté de ces figures, l’exposition mets aussi en avant les dates, les lieux propres à susciter des émotions et imprègne le public de la densité et de la vitalité de l’histoire contemporaine africaine au travers le charisme des femmes et des hommes qui ont forgé cette histoire.

Parmi ces femmes figures Aoua Keïta du Mali, Aline Sitoé Diatta surnommée parfois la « Jeanne d’Arc d’Afrique » du Sénégal et Marie Séry Koré de la Côte d’Ivoire.

Symbolisée ainsi par des personnalités aux mérites, l’exposition ouvre la voie sur trois grandes périodes de l’histoire contemporaine notamment les luttes d’indépendance à l’avènement de la démocratie pluraliste en passant par la période des régimes militaires et des partis unique.

Le résultat escompté serait d’attirer l’attention des jeunes sur le mérite des ainés, leurs parcours et du sens de leurs luttes afin qu’ils servent de socle identitaire pour l’émergence d’une jeunesse confiante en elle-même, décomplexée et capable de relever les défis contemporains de l’Afrique.

M. Coulibaly
ARC EN CIEL

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.