Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Dispersion violente d’une marche à Bamako : La CNDH rappelle au Gouvernement que la liberté de manifester est un droit fondamental

samedi 17 novembre 2018

« La CNDH rappelle que la liberté de manifester pacifiquement sans troubler l’ordre public participe de l’exercice démocratique et constitue un droit fondamental des Droits de l’Homme ». La déclaration a été faite par Maître Malick Coulibaly, Président de la CNDH dans le Communiqué n° 034-2018-/CNDH.

Suite à la dispersion violente par les forces de l’ordre d’un meeting projeté, en dépit d’une interdiction administrative, par certains partis politiques et organisations de la société civile le 16 novembre 2018 à la bourse du travail, la Commission nationale des Droits de l’Homme (CNDH) a publié un communiqué.

Dans ce communiqué, d’entrée de jeu la CNDH a tenu à être claire : « La CNDH rappelle que la liberté de manifester pacifiquement sans troubler l’ordre public participe de l’exercice démocratique et constitue un droit fondamental des Droits de l’Homme ».

Elle a ensuite appelé le Gouvernement à l’observance de ce droit constitutionnel et a condamné fermement tout recours excessif à la force. Avant d’inviter les acteurs politiques à inscrire leurs actes dans la légalité, en usant plutôt des voies de recours prévues par la réglementation en vigueur.

Pour finir la CNDH a exhorté l’ensemble des forces vives à créer et maintenir un climat politique apaisé dans l’intérêt supérieur de la nation malienne en engageant un dialogue politique constructif. Et à rappeler que « Pour la CNDH, la prévention des troubles, porteurs de violations des droits humains, est une responsabilité partagée ».
Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Vœux de nouvel AN 2019/ Aliou DIALLO, Président d’honneur de l’ADP-Maliba « Mettre le Mali au-dessus de tout »

« …Les réformes territoriales, administratives et politiques seront au cœur de l’agenda politique national. Si ces changements dans le fonctionnement, l’organisation et l’administration de l’état sont le seul fait de l’actuelle majorité au pouvoir, cela

EDUCATION SEXUELLE AU MALI : « Le… FARE condamne la méthode… du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible… »

« Le parti FARE condamne la méthode d’approche du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible que celui-ci », indique un Communiqué du Parti FARE. Le parti FARE est vivement préoccupé par la tension sociale provoquée par le projet de manuel d’éducation

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de