| |

DESIGNATION DES MEMBRES DE L’AIGE : Que cache « le tirage au sort » du Ministre l’administration territoriale ?

lundi 29 août 2022

Décidément, le Mali, ce pays de grandes civilisations et de grandes valeurs socio-culturelles est-t-il tombé si bas que l’on ne puisse trouver un mode de désignation des membres de l’organe unique d’organisation des élections que de procéder par un « Tirage au sort » critiquable et sources de conflits potentiels ?

Quel est le texte de la République du Mali qui prévoit « un tirage au sort » pour désigner des citoyens maliens pour assumer des fonctions ou des missions extrêmement capitales pour le devenir de toute une Nation ?

Les enjeux et les défis ne sont-t-ils pas suffisamment importants pour que l’on se perde dans une telle approche qui donne l’impression que nous avons fait le dangereux choix de nous installer dans une banalisation de la chose politique ?

Quelles garanties avons-nous pour penser que les citoyens maliens choisis par ce mode de désignation pourront être à hauteur de compétences et de missions ?

Les Maliennes et Maliens ainsi désignés ont-t-ils vraiment la légitimité politique pour se trouver à ce niveau de responsabilité dans le contexte actuel de notre pays ?

Et, au regard de cette série de question, nous sommes en droit de nous poser une autre série de questions : le Ministre de l’administration territoriale n’a-t-il pas décidé d’appliquer la stratégie de la politique de la terre brulée ? Et, à quelles fins ?

Est-ce que le Ministère de l’Administration territoriale n’a-t-il pas fait le choix d’entretenir un conflit inutile dans la désignation des membres de l’AIGE ?

Comment comprendre que ce soient des partis politiques, très peu représentatifs, et qui n’ont pratiquement jamais eu d’élus dans aucune circonscription électorale et dans aucune élection au Mali, qui ont eu la chance de voir certains de leurs militants bénéficier de l’onction du Ministre de l’Administration territoriale pour siéger au niveau de l’AIGE, par le biais de son fameux « Tirage au sort » ?

Il est vrai que le « Tirage au sort » imposé comme mode de désignation des membres de l’AIGE, qui n’a pas eu l’assentiment des grands partis politiques maliens, a fait l’affaire de 8 petits partis, notoirement méconnus au bataillon des partis politiques, que sont : RAMAT, AMAT, SIRA, CEM-FJT, APDM, FUDEC, IRMA, et FCD.

Nous estimons que cette manière de faire est en contradiction totale avec l’esprit du « Mali Kura ». En effet, conformément à l’esprit du « Mali Kura », l’on pourrait penser que les responsables actuels du pays allaient tout mettre en œuvre pour que le jeu démocratique soit réservé aux partis politiques dignes de nom, et dont les programmes et projets de société sont partagés par le plus grand nombre de maliennes et maliens. Mais, en faisant jouer un rôle si important à des formations politiques qui ne représentent pas grande chose sur l’échiquier politique nationale, les autorités de la transition, à travers le Ministre de l’Administration territoriale, n’ont-t-elles pas donner le signal que le changement tant attendu n’est pas pour demain ?

Dans tous les cas, nous ne pouvons que constater que le choix du « Tirage au sort » comme mode de désignation des membres de l’AIGE, est une volonté manifeste de pourrir le climat entre les acteurs politiques dignes de nom de la classe politique malienne et l’Administration territoriale. Mais, la grande question que l’on pourra se poser est de savoir pourquoi, le Ministre de l’Administration territoriale a-t-il fait ce choix problématique et déclencheur d’un bras de fer inutile qui pourrait compromettre l’organisation des élections générales, et à défaut créer le lit de la contestation généralisé des résultats ?

Le Mali et les Maliens sont énormément éprouvés et il est bon que chacun sache qu’aucune ruse n’aidera le pays à franchir ce cap extrêmement important pour notre devenir commun.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav