Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Culture de l’excellence au Mali : La contribution de l’Association des Jeunes Move Together Mali

samedi 1er juillet 2017

L’Association des Jeunes Move Together Mali (AJMTM) a procédé le samedi 1er Juillet 2017 au Centre Galssine Mama sis à Torokorobougou, au lancement de la première édition de « La Page des Mots ». Un projet qui met en compétition des élèves à la recherche des mots dans un dictionnaire le plus rapidement possible. L’objectif est de susciter, non seulement le goût de l’apprentissage chez les élèves, mais aussi de créer chez eux une source de motivation pour utiliser le dictionnaire.

La cérémonie de lancement a été marquée par le concours de recherche rapide des mots dans le dictionnaire. « La Page des Mots » est une compétition qui consiste à trouver les mots dans un dictionnaire en un laps de temps, en précisant la page sur laquelle se trouve le mot.

Ce projet permet aux élèves d’apprendre et de comprendre les mots qu’ils vont découvrir à travers une compétition de recherche de mots dans le dictionnaire. Il vise à susciter, non seulement le goût de l’apprentissage chez les élèves, mais aussi de créer chez eux une source de motivation pour utiliser le dictionnaire.

En effet, cette 1ère édition a enregistré la participation de plusieurs établissements, notamment les lycées : Star, Kankou Moussa, Moderne Adjara, Guandja Mory Keita, Sétou Camara, Marli Dem , Niéta, Carnot, Biya, Kanou, Mafa, Kagor, l’Entente et le Centre Galssine.

Bakary Dembélé, Président fondateur de l’AJMTM, a indiqué que le projet de « Page des mots » est une compétition interscolaire de recherche de mots dans le dictionnaire. Elle permet aux élèves de découvrir chaque mot à travers son orthographe et son genre. « Cette compétition contribue à rehausser le niveau des élèves car l’apprentissage d’une langue passe aussi par la cumulation du vocabulaire. Plus on maîtrise le vocabulaire, plus on parvient facilement à construire une phrase », a-t-il déclaré.

« Nous avons mobilisé une cinquantaine d’établissements avant de passer à la phase de la présélection. Nous avons d’abord procédé à l’étape de la formation qui consistait à apprendre aux candidats à identifier rapidement un mot dans un dictionnaire. Ensuite, nous avons retenu 17 d’entre eux pour la finale de la première édition », a laissé entendre le Président de l’AJMTM. 

« On donne de dictionnaire aux élèves et le jury demande à chaque élève de chercher un mot en moins de 30 secondes dans le dictionnaire », a-t-il expliqué.

Mme Bamba, représentante du Maire de la commune V du District de Bamako, a estimé que le thème du concours est interpellateur à juste titre. En tant qu’enseignante, elle ne pouvait qu’encourager l’initiative. « Le français est notre langue de communication. Nos enfants doivent être à mesure de s’exprimer correctement avec cette langue. Pour tout ce qu’ils ont envie de faire et de dire, la maîtrise de la langue doit être de rigueur », a-t-elle avancé.

Mieux, elle a exhorté les jeunes à plus d’ardeur dans le travail. « Le Mali a besoin d’une jeunesse non seulement bien formée, mais aussi bien éduquée capable de poursuivre son ambition : celle de pouvoir aller plus loin », a-t-elle conseillé aux élèves.

Dr Traoré Bintou Sangaré, Médecin généraliste et Marraine de l’événement s’est réjouit de l’honneur fait à sa personne pour parrainer cette cérémonie. « Je suis vraiment fière et honorée d’accompagner ses jeunes dans la quête de la culture de l’excellence. Je les exhorte à plus de courage et de persévérance. Aussi, je conseille à tous les jeunes qui ont des initiatives pareilles à se réunir au sein d’une organisation afin d’unir leurs forces. Car, c’est l’union qui fait la force », a prôné la Directrice du centre de santé communautaire de Garantiguibougou (ASACOGA).

Aux termes du concours, le jury a classé Adjaratou Aly Wélé du lycée Moderne Adjara, 1ère. Nafa Keita du lycée Kagor s’est emparé de la 2ème place, suivi de Amadou Ousmane Sylla du lycée Kanou, 3ème. Et la 4ème place est revenue à Bourema Dolo du lycée Entente.

Il faut noter que l’AJMTM a été créée en 2012. Elle œuvre pour la promotion de la paix, de la solidarité et la culture de l’excellence.

Moussa Mallé SISSOKO

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en

Paix et réconciliation au Mali : La Plateforme des femmes leaders joue sa partition

La Plateforme des femmes leaders au Mali a tenu le vendredi 31 août 2018 un point de presse dans la salle de conférence du Centre national de documentation et d’information sur la femme et l’enfant (CNDIFE). Lors de ce point de presse un communiqué a été lu

Travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou : La BDM-SA lance un Appel d’offres

La Banque de Développement du Mali lance un Appel d’Offres Ouvert entre des entreprises en règle vis-à-vis de la législation malienne pour la réalisation des travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou. Lisez l’avis d’Appel d’offres ouvert !