Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Comédie musicale : Blonba arrive avec « Hônrôn »

mardi 14 février 2017

« Grâce à l’implication de la première dame, Mme Aminata Maiga Keita et au soutien de OXFAM, nous avons le plaisir de vous informer que la mise en œuvre du programme « Hônrôn » a commencé ». C’est par ces propos que Alou Ifra N’diaye a décidé d’informer ces concitoyens que l’adaptation de son livre « On ne nait pas Banyengo, on le devient » en comédie musicale, a commencé. Dénomée « Hônrôn », selon Alou Ifra n’diaye, cette comédie musicale est « un outil efficace de construction citoyenne qui ambitionne de mettre en action 120 000 lycéens et étudiants de 25 villes ».

« L’écriture du spectacle est finie. Le casting aussi. Nous sommes déjà en studio pour la production des chansons. Fatoumata Diawara nous a fait l’honneur de composer une grande partie des chansons du spectacle », indique Alou Ifra N’diaye dans sa publication.

Selon lui, les répétitions commenceront cette fin du mois et la création suivra immédiatement.

« Une animation interactive de pédagogie citoyenne, avec 9 vidéos, a été conçue pour accompagner la diffusion de la comédie musicale », précise Alou Ifra N’diaye. Avant d’annoncer que « le cahier qui doit servir de conducteur à cette animation a été déjà écrit et produit ». Mieux, il a indiqué que « 21 animateurs "Team jaune", dénommés les assistants-citoyens, ont été formés pour assurer les animations citoyennes et la popularisation du programme. 9 tricycles motorisés ont été acquis pour leur mobilité ».

Il a aussi décliné la démarche du programme en 5 étapes :

1- on communique sur la comédie musicale « Hônrôn » pour attirer l’attention de notre cœur de cible.
2- Des opérations dans les écoles préparent notre cœur de cible à mieux appréhender les questions citoyennes abordées par la comédie musicale « Hônrôn ».
3- Notre cœur de cible voit la comédie musicale « Hônrôn »
4- Après chaque représentation, notre cœur de cible est pris en main par les assistants-citoyens « team jaune » à travers un dispositif inédit de conférences-débats en lien avec la hônrônya malienne du 21ème siècle
5- La prise en main du cœur de cible continue par le biais d’une émission de jeu avec cadeau, sur les problématiques de la hônrônya du 21ème siècle.

« Chacune de ces 5 étapes est une possibilité de plusieurs opérations de pédagogie citoyenne », a-t-il précisé. Avant d’ajouter que leur ambition « est de sensibiliser en moins de 2 ans, avec le programme « Hônrôn », 120 000 lycéens et étudiants de 160 lycées, écoles supérieures, centres de formation et universités de 25 villes à travers 54 représentations de la comédie musicale "Hônrôn" avec 54 animations interactives « team jaune » avec vidéo ».

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en