Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Centre-ville de Sikasso : La rue 158 de Wayerma II inaugurée par le ministre Ben KATTRA

samedi 13 mai 2017

La cérémonie consacrée à l’événement s’est déroulée à Wayerma II, le quartier bénéficiaire de l’infrastructure, le vendredi 12 mai 2017, en présences des autorités coutumières, politiques et administratives de la ville, dont le gouverneur de la région et le maire de la commune urbaine de Sikasso.

« Notre joie est immense, sinon indicible, pour avoir bénéficié de cette rue pavée dont la réalisation contribuera à diminuer considérablement, à n’en pas douter, le calvaire enduré par les riverains que nous sommes et les usagers, notamment pendant la saison des pluies », s’est réjouit le Porte-parole du Chef de quartier de Wayerma II, avant d’interpeller sur l’entretien et le suivi de cette infrastructure.

Pour sa part, le Maire a salué cette initiative qui mérite d’être encouragée pour le confort matériel et routier des populations de la ville de Sikasso en général et celles de Wayerma II en particulier.

Selon l’argumentaire du M. Kalifa SANOGO, la réalisation de cette rue pavée aidera à améliorer la voirie dans la ville de Sikasso, dont la situation en la matière n’est pas des plus enviables malgré la position stratégique de la Cité du Kénédougou pour être « la porte d’entrée de deux pays voisins » chez nous : le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire.

« Nous avons particulièrement apprécié la réalisation des travaux avec peu de moyens, je veux dire des moyens raisonnables », a-t-il félicité, accueillant favorablement la réplique de ces travaux de pavage dans d’autres rues de la ville.

Le projet de pavage de la rue 158 de Wayerma II est le fruit d’un partenariat entre l’Agence pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes (APEJ) et la Commune urbaine de Sikasso, dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’Action de Soutien à la Croissance économique, a souligné, pour sa part, le ministre Ben KATTRA, avant de rappeler qu’il est avant tout l’aboutissement d’une promesse faite à Sikasso, en août 2015, par le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Ibrahim Boubacar KEITA, celle d’en finir avec le calvaire des riverains et des usagers sur cette rue.

Ledit projet s’inspire de la stratégie des travaux à « Haute intensité de main-d’œuvre » (HIMO) et s’inscrit dans le cadre de la composante « Renforcement de l’Employabilité des Jeunes » du programme « Emploi-jeunes » mis en œuvre par l’APEJ, avec, en termes d’impact : le pavage de 1 100 mètres linéaires de longueur sur une largeur de 10 mètres linéaires, ainsi que la réhabilitation de caniveaux pour le drainage des eaux usées et de pluie ; la formation de 75 jeunes aux techniques d’extraction et de pose de pavés de roche ; 8 300 journées de travail ; la mobilisation de 213 382 532 millions de FCFA, dont une redistribution aux acteurs locaux, à hauteur de 60%, conformément aux principes directeurs des la méthode HIMO.

« Nous avons réalisé l’infrastructure dans la rue 158 de Wayerma II. Mais, nos venons, par la présente cérémonie, la remettre à Monsieur le Maire pour le suivi et son entretien, avec le soutien et l’accompagnement du Chef de quartier, des riverains et de tous les usagers de la nouvelle rue pavée, ici à Wayerma II », a néanmoins tenu à préciser le ministre Ben KATTRA, invitant tout un chacun à jouer sa partition, toute sa partition.

Source : CCOM/MEFP

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en