Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Carrefour de la mode : La 7ème édition aura lieu du 14 au 18 novembre 2018

samedi 27 octobre 2018

« Mode et Environnement », est le thème de la 7ème du Carrefour de la mode Mali. L’édition 2018, de la manifestation a été lancée le 27 septembre 2018, à la Galérie Médina.

« Par l’organisation de cette manifestation, nous nous proposons de contribuer à la promotion des acteurs du secteur de l’artisanat textile en offrant un espace d’échanges économiques et culturels pour promouvoir la coopération, le développement communautaire, l’épargne, l’entrepreneuriat », a indiqué Tahara Touré, de TOM EVENT, initiatrice de Carrefour de la mode Mali.

Selon elle, l’édition de cette année a été conçue pour s’exécuter en trois étapes. La première étape a été le lancement le 27 septembre 2018, à la Galerie Médina, avec le casting qui a permis de sélectionner 20 jeunes filles et 10 garçons qui seront les mannequins du défilé du 17 novembre 2018.

Elle a ensuite indiqué que la deuxième étape consistera à l’organisation d’un atelier de formation et d’initiation en tissage et teinture, du 25 octobre au 9 novembre 2018. « Engagé pour le développement du secteur textile, TOM EVENT et son associé AVTAM (Association pour la valorisation des textiles et l’artisanat malien), ont fait l’option de se focaliser sur la formation », a-t-elle déclaré. Avant d’ajouter que cette année, ce sont 5 tisserands jeunes qui seront formés sur les pagnes tissés, afin d’intégrer de nouvelles méthodes de travail qui vont valoriser leurs productions. Elle a aussi annoncé qu’il est prévu de former 5 jeunes stylistes sur la couture des pagnes tissés.

Enfin, le clou de l’édition 2018 de Carrefour de la mode Mali, aura lieu du 14 novembre au 18 novembre 2018, avec le Festival carrefour de la mode. Au programme, il aura une exposition vente, des défilés de mode, des conférences thématiques et des prestations artistiques.

Par cette activité, TOM EVENT et l’AVTAM, veulent améliorer le secteur du design textile et permettre aux stylistes de se procurer du textile malien de qualité sur place au lieu d’en commander ailleurs. La manifestation se fixe aussi l’objectif de permettre aux créateurs d’améliorer leurs conditions de travail, de vie et de fournir à leur clientèle des choix d’une qualité variée. En plus de former les artisans à la production de textile traditionnel de qualité avec notre propre coton, la manifestation compte initier des stylistes à l’utilisation de nos textiles pour la majorité de leur création. Enfin, la manifestation compte s’inscrire dans une démarche pédagogique pour la création d’un marché local et international avec des productions made in Mali.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Vœux de nouvel AN 2019/ Aliou DIALLO, Président d’honneur de l’ADP-Maliba « Mettre le Mali au-dessus de tout »

« …Les réformes territoriales, administratives et politiques seront au cœur de l’agenda politique national. Si ces changements dans le fonctionnement, l’organisation et l’administration de l’état sont le seul fait de l’actuelle majorité au pouvoir, cela

EDUCATION SEXUELLE AU MALI : « Le… FARE condamne la méthode… du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible… »

« Le parti FARE condamne la méthode d’approche du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible que celui-ci », indique un Communiqué du Parti FARE. Le parti FARE est vivement préoccupé par la tension sociale provoquée par le projet de manuel d’éducation

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de