| |

Caravane culturelle pour la paix : Le Centre soleil d’Afrique met les arts au service de la cohésion sociale

jeudi 15 avril 2021

La cérémonie de vernissage de l’expo art pour la cohésion sociale, s’est déroulée le vendredi 9 avril 2021 à la Maison des jeunes de la commune IV de Bamako. Elle a aussi marquée la clôture des ateliers de deux semaines de formation de 60 jeunes aux techniques d’arts visuels, qui ont eu lieu du 24 février au 6 mars 2021.

Cette cérémonie a été marquée par la remise officielle des attestations, des prestations de danses, de chants et la visite d’expo. C’est une initiative du Centre Soleil d’Afrique, en collaboration avec le Conseil National de la Jeunesse (CNJ) des 6 communes de Bamako. L’action a été financée par la CONFED, grâce à la Délégation de l’Union européenne au Mali.

Il est à rappeler, que la Caravane culturelle, est un projet qui a démarré depuis le 23 octobre 2020. Et, cette exposition présente les résultats du travail d’équipe effectué par 60 jeunes artistes ( photographes, peintres, bijoutiers, couturiers etc.) des 6 communes du District de Bamako, ayant participé à un atelier de formation de 10 jours sur le thème : « l’art pour la paix et la cohésion sociale ».

La Caravane a pour activité, la production audio-visuelle, la formation des jeunes, la pratique de l’art visuel, les gestions artistiques interculturelles entre les jeunes au sein des 6 communes de Bamako.

Hama Goro, directeur du Centre soleil d’Afrique, a souligné que les deux semaines de formation ont permis à ces 60 jeunes d’améliorer leur connaissance, leur compétence en art. Elle a servi un cadre d’échange entre les jeunes qui avaient des projets. « A travers cette formation, on les a donné l’opportunité de d’améliorer leur technique par des exercices pratiques et des cours théoriques, pour que désormais ils arrivent à faire quelques chose eux-mêmes », a-t-il déclaré. Pour lui, l’objectif est d’aider les jeunes qui ont envie de faire travailler leur main pour gagner leur vie.

« Notre souhait c’est de continuer une deuxième étape de formation avec ces jeunes pour qu’ils puissent avoir beaucoup de notions », a-t-il indiqué.

Pour sa part, Mamadou Cissé, conseiller technique au Ministère de la Culture, de l’Artisanat et Tourisme, dira que ce projet, est d’une importance capitale pour le département de la culture, de l’artisanat et du tourisme.

Les activités multiformes qui ont été réalisées, à savoir : la caravane culturelle, la production audio-visuelle, la formation des jeunes à la pratique d’arts visuels, les échanges artistiques et interculturels entre ressortissants des 6 communes du district de Bamako, selon lui démontrent à suffisance que les objectifs fixés sont largement atteints. Il a ajouté qu’elles contribuent non seulement, à l’éclosion de talents des jeunes, mais aussi sont une réponse à la lutte contre la pauvreté et le chômage.

Par la voix de Mamadou Cissé, le ministère pour sa part, entend pérenniser ces actions à travers la création d’un cadre favorable à l’expression de la création artistique et littéraire.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav