Version imprimable de cet article Version imprimable | |

COVID-19 : Des étudiants saluent la décision de l’UCAO-UUBa d’organiser les cours en ligne

mardi 3 novembre 2020

Malgré le contexte sanitaire de la COVID-19, l’Université Catholique de l’Afrique l’Ouest-Unité Universitaire de Bamako (UCAO-UUBa), est la seule université qui a pu épuiser ses programmes et clôturer l’année 2019-2020 en beauté. Cela à travers les cours dispensés en ligne, sur l’application WhatsApp, Class room et sur Zoom.

Pour rappel, le thème d’orientation de la session de l’année 2020-2021 de l’UCAO-UUBa est : « Osons l’innovation numérique à l’UUBa, face au défi actuel du savoir et de l’humain ». C’est grâce au numérique, c’est-à-dire les cours en lignes que cette Université a pu clôturer l’année 2019-2020, en bonne et due forme en juin passé. Pour cela, cette année, elle a mis l’accent sur les cours à distance. Et, la stratégie a été appréciée par certains étudiants et étudiantes. Liez ! Leur réaction.

Assitan Diarra, étudiante en licence 2 Journalisme et Communication

« On a commencé l’année 2019-2020 normalement, mais à cause de la COVID-19, on a dû arrêter les cours pendant un moment. C’est après que notre université a fait de son mieux pour nous donner les cours à distance à travers l’application ‘’Zoom’’. Avec ça, on a pu épuiser les programmes et clôturer l’année en beauté », a affirmé Assitan Diarra. Selon elle, la rentrée académique de cette année a respecté toutes les traditions. Et, qu’ils suivent les cours normalement malgré le contexte actuel. « J’espère qu’il n’y aura pas de perturbation comme l’année passée », a-t-elle souhaité. Avant de nous révéler que, depuis longtemps, sa passion, c’est le journalise. « Dès l’obtention de mon bac, j’ai cherché a étudié dans une université comme celle-là. Car c’est une université qui donne des formations de qualité. C’est la meilleure parmi tant d’autres, on apprend beaucoup de chose. Pour elle, l’UCAO-UUBa, est la seule université au Mali qui a pu finir le programme de l’année 2019-2020. Pour cela, elle a remercié ses camarades, pour leur collaboration. Et les professeurs pour la qualité de leur formation.

Fatoumata Gagigo, étudiante en licence 2, Journalisme et Communication

« J’ai fait le choix de venir à l’UCAO par le canal de mes deux cousines qui fréquentent cette université. Je cherchais une université de qualité et elles me l’ont proposé. Vraiment, après avoir intégré à l’UCAO, j’ai confirmé ce qu’elles ont dit », a-t-elle déclaré. Aux dires de Fatoumata Gagigo, il y a eu du changement par rapport à l’année précédente. Car leur préoccupation concernant le renouvellement des meubles et la cantine ont été prise en compte. Elle a indiqué que cette année, ils ont eu une rentrée digne de ce nom. « A l’UCAO, la formation qu’on donne, est de très bonne qualité. Les professeurs sont à la hauteur de nos attentes. Ils donnent leurs cours de façon régulière et compréhensible. Je dirais à tous ceux qui sont à la recherche d’une université de qualité de venir à l’UCAO », a-t-elle conclu.

Emaky, étudiante en licence 2, Economie et de Gestion

« Je dirai aux jeunes qui veulent étudier de venir à l’UCAO, car c’est une université dans laquelle qu’on peut étudier sans crainte. L’année dernière, même avec La COVID-19 on a pu épuiser tous nos programmes, grâce aux cours en ligne avec les applications Zoom, Class room, WhatsApp. On a apprécié et c’était compréhensible », a-t-elle déclaré. Partant de cela, Emaky, nous a fait savoir qu’elle a décidé de venir à l’UCAO, car c’est une université très reconnue, où il y a la mutualisation des connaissances. « Dans l’avenir, j’aimerais être experte dans le domaine de la fiscalité et de la gestion. Donc, je crois que, avec l’UCAO, mon rêve sera réalisé », a-t-elle souhaité.

Domo dit Thomas Kassogué, étudiant licence 2, l’Economie Gestion,

De son coté, Domo dit Thomas Kassogué, a précisé que les programmes étaient déjà avancés. Malgré la COVID-19, la direction a mis tous les moyens disponibles pour qu’ils puissent boucler l’année en ligne. « La technique est la bienvenue, on s’inquiétait, le début était difficile, mais avec le temps on s‘est habitué. Car suivre le cours en ligne et être en contact direct avec les professeurs c’est différent. Mais grâce à l’application Class room et Zoom, c’était bien, a-t-il laissé entendre.

Julien Sacko, étudiant en licence 2, Economie et de Gestion

« La COVID-19 ne nous a pas empêchés d’être là cette année. Et, c’est encore bien avec les cours en ligne. Ça c’est bien passé, même si cela demande plus de concentration », a-t-il déclaré.
Julien Sacko a lancé un appel à ces camarades de venir à l’UCAO, car c’est une université qui a de bons professeurs. Il a fait savoir qu’il n’a pas regretté de faire le choix de venir à l’UCAO pour devenir un jour, un expert. Avant de souhaiter que cela reste ainsi et qu’on puisse promouvoir encore des nouveaux emplois pour les jeunes.

Bintou COULIBALY
ARC EN CIEL

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav