| |

CORONAVIRUS : L’Association « Paroles Autour de la Santé » invite le Président IBK à libérer les détenus âgés et les malades

mercredi 1er avril 2020

Dans une lettre adressée au Président de la République Ibrahim Boubacar Keita, l’Association « Paroles Autour de la Santé » a appelé à la libération des détenus les plus âgés et ceux malades, ainsi que les délinquants présentant un risque faible suite à l’appelle de l’ONU pour éviter des ravages du COVID-19. Lisez l’intégralité de la lettre !

Bamako, le 27 Mars 2020
A
Son Excellence Monsieur Boubacar Keita
Président de la République, Chef de l’Etat
Bamako

Objet : Appelle à la libération des détenus les plus âgés et ceux malades, ainsi que les délinquants présentant un risque faible suite à l’appelle de l’ONU pour éviter des ravages du Covid-19

Excellence Monsieur le Président de la République,

Paroles Autour de la Santé (PAS) est mobilisée à travers son équipe de terrain pour la prévention de la pandémie de maladie à coronavirus depuis qu’elle est déclarée comme une pandémie le 11 mars 2020 par l’OMS. Ses interventions sont axées auprès des personnes vulnérables et rendues vulnérables du fait de leurs pratiques à risque (Personnes usagères de drogues) de son projet Réduction des Risques (RdR) soutenu par Open Society Initiative for West Africa (OSIWA).

Excellence Monsieur le Président,

La Haut-commissaire aux droits de l’Homme de l’ONU Michelle Bachelet a appelé mercredi à la libération urgente de détenus à travers le monde pour éviter que la pandémie de Covid-19 ne fasse des "ravages" dans les prisons souvent surpeuplées.

Après l’Organisation mondiale de la santé (OMS) lundi, la Haut-commissaire a exhorté "les gouvernements et les autorités compétentes à travailler rapidement pour réduire le nombre de personnes en détention", en libérant par exemple "les détenus les plus âgés et ceux malades, ainsi que les délinquants présentant un risque faible".

Excellence Monsieur le Président,

Le Covid-19 a commencé à se manifester dans les maisons d’arrêt et les centres de détention, ainsi que les centres de soins résidentiels et les hôpitaux psychiatriques, si rien n’est fait, il risque de causer des ravages auprès de ces populations extrêmement vulnérables. Plusieurs pays avaient déjà entrepris des actions positives en ce sens. L’Ethiopie a notamment annoncé mercredi l’amnistie et la libération prochaine de plus de 4.000 prisonniers pour désengorger ses prisons.

Excellence Monsieur le Président,

Les services de santé ont enregistré 7 nouveaux cas du Covid-19 qui portent à 11 le nombre total de cas au Mali. Face à cette situation, Paroles Autour de la Santé prononce et en raison de l’état d’urgence sanitaire que vous avez prononcé le 25 mars 2020, PAS lance un appel auprès de votre auguste personnalité pour la mise en œuvre des directives de l’Organisation des Nations Unies (ONU) pour éviter les risques de propagation du Covid-19.

Je vous prie Excellence Monsieur le Président de la République d’accepter l’expression de ma très haute considération.

Moussa KONATE
Président
Paroles Autour de la Santé Mali

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav