• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Election présidentielle au Mali : l’Appel au calme du Consortium Panafricain des Observateurs Electoraux de la Société Civile Africaine et de la Diaspora en Europe

    « Cette proclamation provisoire qui provient après une centralisation et consolidation des résultats en toute transparence devant les représentants des candidats et aussi en présence d’observateurs nationaux et internationaux, notre Consortium se félicite que

    Présidentielle au Mali/ MIOE-O2A : « le 2ème tour de l’élection présidentielle … a été libre, transparente et équitable »

    « La mission Internationale d’Observation Electorale des ONG et Associations Africaines (MIOE-O2A) considère que le second tour de l’élection présidentielle du 12 août 2018 a été libre, transparente et équitable ». La déclaration a été faite Tetevi Nyatefe Eli,

    Second tour de la présidentielle au Mali : Que dit la Mission d’observation électorale de la société civile africaine ?

    "Nonobstant quelques insuffisances, La mission d’observation électorale de la société civile africaine (LA MOESCA) s’accorde pour affirmer que le deuxième tour de l’élection présidentielle du 12 aout 2018 en République du Mali s’est déroulé dans un climat apaisé,

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    COP 23 : La Plateforme de Bamako ou la position commune de l’Afrique

    lundi 21 août 2017 , par Assane Koné

    Le mardi 16 août 201 s’est tenue, à l’Hôtel de l’Amitié de Bamako la réunion plénière du Groupe des Négociateurs Africains sur le climat, sous la présidence effective de Monsieur Abdoulaye Idrissa MAIGA, Premier ministre, chef du Gouvernement.

    Cette rencontre avait pour but d’actualiser la position globale du continent, à deux mois de la rencontre C0P 23 prévue en Allemagne, et de dégager la position commune de l’Afrique en vue de la tenue du COP 23, à travers une Plateforme dite de Bamako. Elle a enregistré la présence, aux côtés du chef du Gouvernement, des Ministres de l’environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, et de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique.

    Dans son adresse aux participants, M. Abdoulaye Idrissa MAIGA a rappelé l’importance toute particulière qu’attache le Président de la République, son excellence Ibrahim Boubacar Keita, au processus du C0P 23 et à l’élaboration d’une position commune africaine sur les questions de climat, d’environnement et de développement durable. Il a encouragé les participants à s’orienter, au cours des travaux, vers la formulation de propositions pertinentes permettant à l’Afrique et au monde de relever les redoutables défis du changement climatique et du développement durable.

    il a souhaité que les contributions soient davantage plus axées sur les problématiques de l’adaptation et de l’atténuation dans la mise en œuvrer de l’accord C0P22.

    Fait à Bamako, le 17 août 2017
    Cellule de Communication de la Primature

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce