| |

COALITION CITOYENNE DE LA SOCIETE CIVILE POUR LA PAIX, L’UNITE et LA RECONCILIATION NATIONALE AU MALI : D’accord pour les réformes, mais il faut tenir l’élection présidentielle dans le délai

mercredi 6 octobre 2021

« La priorisation absolue d’élection présidentielle dans le temps qui reste à la Transition, en vue de disposer d’Institutions légales et légitimes (Président de la République et Gouvernement), qui procéderont, à leur tour, aux réformes institutionnelles, politiques et administratives, conformément à une Charte Politique irrévocable qui sera adoptée par les autorités de la Transition ». C’est là, l’une des recommandations fortes, formulée par la Coalition citoyenne de la société civile pour la paix, l’unité et la réconciliation nationale au Mali (CCSC-PURN), lors de la présentation, en partenariat avec Friedrich Ebert Stiftung, de son 6ème rapport alternatif citoyen sur la crise multidimensionnelle du Mali, ses défis et enjeux, la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali et la responsabilité de la communauté internationale. C’était le vendredi 24 septembre 2021 à l’hôtel de l’Amitié de Bamako.

« D’accord pour les réformes, mais il faut tenir l’élection présidentielle dans le délai ». Telle pourrait être la synthèse de la prise de position de la Coalition citoyenne de la société civile pour la paix, l’unité et la réconciliation nationale au Mali (CCSC-PURN), lors de la présentation de son 6ème rapport alternatif citoyen sur la crise multidimensionnelle du Mali, ses défis et enjeux, la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali et la responsabilité de la communauté internationale.

« Les défis et les obstacles liés à la résolution de la crise multidimensionnelle et à la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali (APRM), sont clairement identifiés et exigent des réformes politiques et institutionnelles hardies, qui ne pourront se réaliser qu’avec l’avènement d’une Union Sacrée autour du Mali plusieurs fois réclamée par la Coalition Citoyenne », a indiqué sans ambages, Ahmed Mohamed AG Hamani et ses camarades de la CCSC-PURN.

Mieux, ils ont indiqué que « ces réformes prônées par l’APRM doivent nécessairement s’inscrire dans la logique des réformes institutionnelles, politiques et administratives globales et, à ce titre, se doivent d’être marquées du sceau d’une inclusivité nationale réelle et solide ». A ce titre, ils ont invité les autorités politiques à se concentrer davantage à la consolidation de la Décentralisation territoriale en place, et considérer la Régionalisation comme un objectif à atteindre.

Dans une telle démarche, la CCSC-PURN a indiqué qu’elle est convaincue de la pertinence de ces réformes qui seront plus conformes aux aspirations du peuple et des réalités du terrain par une relecture intelligente de l’APRM. Du moment que cela impliquera une révision constitutionnelle ou l’adoption d’une nouvelle Constitution qui conduira le Mali vers une 4ème République.

Toutefois, Ahmed Mohamed AG Hamani et ses camarades de la CCSC-PURN, ont attiré l’attention sur le temps qu’exigent de telles réformes dans les meilleures conditions de réussite et de sécurité. A cet effet, ils ont recommandé « un examen objectif du Programme d’Action du Gouvernement de la Transition, qui doit prioritairement s’atteler à créer les conditions pour des réformes profondes d’une nouvelle architecture institutionnelle, prélude à une refondation de l’Etat dans la perspective d’une 4ème République ».

Ahmed Mohamed AG Hamani et ses camarades de la CCSC-PURN, ont proposé au Gouvernement de Transition de définir une feuille de route de réformes, sous forme de CHARTE POLITIQUE sur laquelle s’engagera de manière irrévocable tout candidat à l’élection présidentielle. « En termes clairs, la Coalition Citoyenne soutient la priorisation absolue de l’élection présidentielle dans le temps qui reste à la Transition, en vue de disposer d’institutions légales et légitimes (Président de la République et Gouvernement), qui procéderont, aux réformes institutionnelles, politiques et administratives, conformément à la Charte Politique irrévocable adoptée », indique la conclusion du 6ème rapport alternatif citoyen sur la crise multidimensionnelle du Mali, ses défis et enjeux, la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali et la responsabilité de la communauté internationale.

Par ailleurs, la CCSC-PURN a salué l’accompagnement de la Communauté Internationale. Elle l’a invité à « renforcer son appui dans le respect de la souveraineté du peuple malien qui ne doit, en aucune manière être remise en cause, ni par la CEDEAO, ni l’UA, ni l’UE, ni l’ONU ».

Et, d’indiquer que « la volonté malienne d’engager un processus de négociation avec des citoyens maliens à la tête de groupes djihadistes comme lyad Ag GHAli et Amadou Kouffa, largement exprimée lors de la Conférence d’Entente Nationale et confirmée par le Dialogue National Inclusif, susceptible de créer les conditions de la Paix et de la Réconciliation, mérite un soutien objectif ». La CCSC-PURN a rappelé que « les récents développements de la crise en Afghanistan doivent inviter à une profonde remise en cause de certains concepts et paradigmes qui conduisent au chaos, au détriment des aspirations légitimes de Paix et de Cohésion Sociale de tout un peuple ».

Enfin, la CCSC-PURN a lancé un appel á tous les Acteurs de l’APRM à privilégier l’intérêt supérieur du Mali sur toute autre considération. « Cela nécessite le renforcement de la confiance, seule à même de promouvoir un dialogue franc pour la Paix des cœurs et des esprits », a-t-elle indiqué. Avant d’annoncer son « LIVRE BLANC POUR LA MISE EN CEUVRE INTELIGENTE DE L’APRM », en guise de contribution à ce dialogue indispensable pour la Paix, la Réconciliation et la Stabilité dans notre pays.

ASSANE KONE

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav