Version imprimable de cet article Version imprimable | |

BlonBa ouvre ses portes à Bacodjicoroni le Samedi 30 septembre 2017

mercredi 27 septembre 2017

Sous la houlette de Alioune Ifra NDiaye, le complexe culturel BlonBa qui a longtemps marqué les esprits culturels maliens et de la sous région pendant de longues années, va rouvrir ses portes à Bacodjicoroni, le samedi 30 septembre 2017.

« J’ai le plaisir de vous informer que nous allons rendre effectif ce samedi un volet du Complexe Culturel BlonBa qui est un pan important de l’industrie culturelle que nous ambitionnons de mettre en place au Mali et pour la sous-région UEMOA. Près de 100 personnes y travaillent depuis une semaine ». C’est en ces termes qu’Alioune Ifra NDiaye a passé l’information de la réouverture de BlonBa, dans un mail à large diffusion.

« Nous avons été confrontés à un environnement complexe et subjectivement hostile, nous empêchant d’atteindre nos objectifs annoncés. Ce démarrage est une bonne nouvelle pour notre projet d’industrie culturelle. Je crois que nous allons y arriver », renchéri, le Premier responsable du complexe culturel BlonBa, comme pour dire que les opérateurs culturels privés maliens ont encore du chemin à faire pour pouvoir participer pleinement à l’animation culturelle du pays.

Malgré les difficultés et à force de persévérance, le Samedi 30 septembre 2017, à partir de 21 heures 55 minutes, le Complexe culturel BlonBa présentera une générale du manifeste musical « Horon », adapté du livre « On ne nait pas Banyengo, on le devient ».

Selon Alioune Ifra NDiaye, ce manifeste est un outil d’un ambitieux programme de construction citoyenne du même nom porté par le projet social « Wélé wélé » ou L’appel. Mieux, il a indiqué que cette soirée sera également consacrée au lancement des activités du complexe culturel BlonBa dont la première saison commence ce mois d’octobre 2017. « Le spectacle sera suivi d’une soirée dansante discothèque », a-t-il conclu.

Pour donner un avant goût du spectacle, Alioune Ifra Ndiaye, n’était s’était pas fait prier pour lever le voile sur les noms des artistes qui ont participé à cette aventure de création de ce spectacle musical.

" Ils sont plus d’une cinquantaine de personnes dont 17 artistes sur scène (chanteurs et danseurs), avec comme guest-star RAMSES DAMARIFA. Les filles danseuses : le groupe PIPI de Kati. Les garçons danseurs : les fortunes de Ouolofobougou. Le soliste danseur : Tyson. Les chanteurs : Badri, Bibi, Michele Kaniba, Bety, Djamy Sacko. Les musiques ont été écrites par Alioune Ifra NDiaye et interprétées en studio par Adama Yalomba et les chanteurs du groupe, avec le conseil avisé de Fatoumata Diawara et la participation de Nyeba Solo", avait indiqué Alioune Ifra Ndiaye dans un récent post.

Il y avait annoncé que les chansons avaient été enregistrées par l’ingénieur de son Yaya Diarra dans le studio de Fatoumata Diawara. "La chorégraphie a été assurée par Tom et Tyson Att Traore. La mise en scène par Alioune Ifra NDiaye assisté de Ramses et conseillé par Jean Louis Sagot-Duvauroux-Louis Sagot-Duvauroux", a-t-il ajouté. Avant de dire que es animations de terrain et les formations liées au programme sont dirigées par Mohamed Salia Touré, assisté par Gisèle Gisèle NoorSaïd Flanda , Alhouseini Guindo et le groupe TEAM JAUNE. En ce qui concerne la la production, il dira qu’elle a été coordonnée par Drissa Samaké, assisté par Issa Traoré « Istra ». "La conduite son, est assurée par Youssouf Dian, assisté de DJ Junior et la logistique technique est dirigée par Mohamed Diakité, assisté par Moussa Traoré « Ba » et Youssouf Péliaba, au moment où les photos de plateau sont assurées par King Massassi « Fototala », la vidéo par Crochet et Ismaela", a-t-il annoncé...

Avec cette réouverture, les bamakois vont retrouver leur salle fétiche qui commençait à énormément manqué dans la paysage culturel malien. Vivement, la mise en route des autres éléments du projet, afin que l’industrie culturelle soit une réalité au niveau du Complexe BlonBa, comme le souhaite Alioune Ifra NDiaye qui ne manque d’idées novatrices.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Paix et réconciliation au Mali : La Plateforme des femmes leaders joue sa partition

La Plateforme des femmes leaders au Mali a tenu le vendredi 31 août 2018 un point de presse dans la salle de conférence du Centre national de documentation et d’information sur la femme et l’enfant (CNDIFE). Lors de ce point de presse un communiqué a été lu

Travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou : La BDM-SA lance un Appel d’offres

La Banque de Développement du Mali lance un Appel d’Offres Ouvert entre des entreprises en règle vis-à-vis de la législation malienne pour la réalisation des travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou. Lisez l’avis d’Appel d’offres ouvert !

Travaux de réaménagement de l’Agence de Boulkassoumbougou : La BDM-SA lance un Appel d’offres

La Banque de Développement du Mali lance un Appel d’Offres Ouvert entre des entreprises en règle vis-à-vis de la législation malienne pour la réalisation des travaux de réaménagement de l’Agence de Boulkassoumbougou. Lisez le document d’Appel d’offres ouvert !