| |

BOULEVARD DE L’INDEPENDANCE : Le temple de la contestation au Mali

lundi 24 août 2020

Le Mali a enfin son temple de la contestation, comme la place Tahrir en Egypte ou la place Maïdan en Ukraine. Ces places ont abrité des mouvements de contestation populaire de régimes jusqu’à leurs chutes, sont rentrées dans l’histoire de leurs pays comme des places mythiques. Le Boulevard de l’indépendance au quartier Bolibana de Bamako vient de rallonger cette liste le 18 août 2020, à la faveur de la chute du régime d’Ibrahim Boubacar KEITA (IBK). Les faits historiques que cette place a abrités, justifient qu’on y consacre cet article.

Situé en Commune III au Nord de Bamako, le Boulevard de l’indépendance est long d’environ 1,200 Km en 3X3 avec un terre-plein central et deux accotements. Les deux côtés du boulevard sont bordés par des espaces publics aménagés, mais aussi des terrains de sport. Au début du Boulevard se trouve le Monument de l’indépendance. C’est un monument avec une architecture originale d’inspiration soudanaise et moyen-oriental. Surmontée d’un minaret, des tablettes alignées à sa base portant les noms des acteurs de l’indépendance.

Le Boulevard de l’indépendance se trouve rallonger des trois autres côtés par de grandes avenues, avec cette fois-ci, le monument de l’indépendance au centre qui abrite les podiums des manifestations. Cette situation fait du Boulevard de l’indépendance, la plus grande place de Bamako pouvant accueillir plus d’un million de personnes.

C’est sur cette place qu’a eu milieu la liesse populaire de la proclamation de l’indépendance du Mali en 1960, d’où le nom Boulevard de l’indépendance. A chaque commémoration de la fête d’indépendance, on y dépose une herbe de fleur à la mémoire des martyrs de la lutte d’indépendance.

Durant ces trois dernières décennies, toutes les manifestations de contestation qui ont marqué la mémoire collective au Mali, ont eu lieu sur le Boulevard de l’indépendance à l’exception de celle contre le Code de la famille. Celle-ci a eu lieu au Stade du 26 mars sous la houlette de l’Imam DICKO le 26 août 2009.

Avec la maturité politique des maliens, les stades sont devenus exiguës pour abriter les manifestations de contestation. C’est ainsi que le Boulevard de l’indépendance s’est imposé comme le lieu privilégié des grandes manifestations. La manifestation contre la mauvaise gouvernance du 05 avril 2019 ayant conduit à la démission du premier Ministre Soumeylou Boubeye MAIGA a eu sur le Boulevard de l’indépendance. Aussi, elle a abrité la marche nationale des syndicats de l’éducation signataires du 15 Octobre 2016 pour exiger l’application stricte et correcte de l’article 39 de la loi N°2018-007 du 16 janvier 2018.

Enfin, les quatre grandes manifestations ayant poussé les militaires à intervenir pour parachever la mobilisation contre le régime d’IBK ont eu lieu sur le Boulevard de l’indépendance. C’est réellement la quatrième manifestation qui a fait du Boulevard de l’indépendance, le temple de la contestation au Mali. Ce mardi 11 août 2020, sur l’appel de l’Imam DICKO, autorité morale du mouvement de contestation dénommé le M5-RFP (Mouvement du 05 juin du Rassemblement des Forces patriotiques) ; que les manifestants ont passé toute la nuit jusqu’au lendemain matin à protester. C’est ainsi que, le Boulevard de l’indépendance est devenu à la fois, mythique et temple de la contestation au Mali. Autre symbole pour cette place, les militaires ont pris un bain de foule sur le Boulevard de l’indépendance avant arrêter quelques minutes plus tard l’ancien Président IBK.

C’est indéniable, dorénavant, cette place mythique bondée de monde fera réfléchir tout régime au Mali.

Pour service rendu à la Nation et surtout en hommage à la jeunesse malienne, le Boulevard de l’Indépendance doit être réaménagé, agrandi et modernisé par les futures autorités. Nous contribuerons volontiers à ce projet de modernisation en offrant gratuitement notre expertise, aussi bien en phase étude qu’en phase travaux, dans le domaine de compétences qui est le nôtre : Environnement, Santé et Sécurité au Travail.

Bamako, le 22 août 2020

Mamadou SATAO
Environnementaliste
Email : satao2@yahoo.fr
Tél. : (00223) 76 35 91 67

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav