Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Attaque contre la MINUSMA à Kidal : Le cerveau est mort

lundi 18 décembre 2017

Le cerveau des 4 attaques simultanées contre la MINUSMA à Kidal est mort.

Selon des sources dignes de foi, Akwal Ag Attaher, un officier supérieur de la CMA (Coordination des Mouvements de l’Azawad), précisément du HCUA, serait le cerveau des 4 attaques simultanées contre la Minusma le vendredi 15 décembre 2017, dans la ville de Kidal.

Blessé lors des combats, Akwal Ag Attaher serait mort pendant son évacuation vers l’Algérie. Présenté comme un lieutenant sûr de Lyad Ag Ghaly, le cerceau présumé des 4 attaques simultanées contre la MINUSMA, est originaire de la région de Ménaka. Et selon des sources bien introduites, il a même eu la malchance de se faire arrêter lors des affrontements sanglants qui ont opposé la CMA au GATIA à Ménaka. Mais, heureusement pour lui, son passage en prison a été de courte durée. Il a été libéré lors des échanges de prisonniers.

Mort d’un des soldats blessés dans l’attaque simultanée

Olivier Salgado, un porte parole de la MINUSMA, sur son compte twitter, a écrit ce lundi matin : « Très triste nouvelle. Le Casque bleu qui avait été sérieusement blessé lors de l’une des attaques vendredi à Kidal est décédé ce matin ».

Au même moment, nous apprenions d’une source locale, qu’un véhicule de la MINUSMA a sauté ce matin, aux environs de 8 heures sur une mine.

L’incident malheureux qui a eu lieu en plein centre ville de Kidal, dans le Oued en allant vers Ettambar (un quartier de Kidal), selon notre source, n’a pas fait de blessé, encore moins de mort. Mais l’on précise que le véhicule est sérieusement endommagé.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.