Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Accusé de pédophilie : La COMADE s’implique pour la condamnation du français Karl Babin

samedi 15 février 2020

Une plainte a été introduite contre Karl Babin de nationalité française, accusé d’avoir abusé des petites filles mineures âgées de 6 à 14 ans. Face à cette situation et pour la protection et la défense des droits des enfants, la Coalition Malienne de Droits de l’Enfant (COMADE) s’engage à prendre les mesures nécessaires pour diligenter cette affaire. En effet, l’accusé est en détention provisoire depuis le Mardi 4 Février 2020.

Il s’agit pour la Coalition Malienne de Droits de l’Enfant (COMADE), de mobiliser les acteurs de la protection des enfants pour défendre les victimes à recouvrer leurs droits, à bénéficier d’une prise en charge psychologique et médicale à travers les structures en charge d’une telle situation. Suite à cet appel de la COMADE, 9 structures membres sont prêtes à soutenir les victimes et leurs familles.

Pour la circonstance, la décision a été prise par les participants lors d’une rencontre, de mettre en place une cellule de crise avec des points focaux pour la prise en charge psychologique, médicale et juridique. Le suivi de la coordination de l’affaire de pédophilie est confié à Mme Zineb Baraji de l’association N’DEMA, Mme Touré Aïssata Kane Diallo de la COMADE et à M. Balla Solidaris 223 HVC.

Certains participants à la rencontre ont souhaité que l’enquête s’étend si possible au site des déplaces de Faladié, lieu où, M. Karl Babin était aussi fréquent pour l’appui humanitaire de son association.

Pour ce faire, Antoine AKPLOGAN, président de la Coalition Malienne des Droits de l’Enfant (COMADE), demande au Ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et la Famille d’entreprendre des mesures de contrôle et de bonnes mœurs des associations ou organisations humanitaires actives sur le territoire malien, pour l’intérêt supérieur des enfants. Elle invite la population, de faire usage de leur devoir citoyen de signalement comme l’indique, « article 73 du Code de Protection de l’Enfant ».

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.