Ahmed Mohamed Ag Hamani en conférence de presse : « La refondation de tout le système est obligatoire pour le retour à la normalité au Mali »

mercredi 11 juin 2014

La Plateforme des cadres et leaders Kel Tamasheq pour l’unité nationale du Mali, a organisé le dimanche 8 juin 2014, à la Maison de la presse, une conférence de presse sur le thème : « vision de la plateforme sur le processus de négociation en vue d’aboutir à une paix durable au Mali ». La rencontre qui avait pour objectif le retour à la normalité dans notre pays était animée par son président d’honneur, Ahmed Mohamed Ag Hamani et non moins ancien premier ministre. Il avait à ses côtés, l’honorable Bajan Ag Hamatou, président de ladite plateforme et député de Ménaka.

A l’entame de la rencontre, le conférencier, Ahmed Mohamed Ag Hamani, a noté que la plateforme des cadres et leaders Kel Tamasheq pour la paix et l’unité nationale reflétant des avis d’un grand nombre des autres membres et sympathisants, pense avec conviction que le retour à la normalité au Mali est œuvre de longue haleine qui requiert la mutualisation des efforts sur trois principaux points, notamment le rétablissement immédiat de la sécurité sur l’ensemble du territoire du Mali et de la sécurité de tous les citoyens accompagnés par le retour de l’administration, la signature d’un accord de paix, durable et définitif ; les réformes profondes pour pérenniser les dispositions de la paix et le vivre ensemble pour le Mali ; l’apport et la contribution de la communication.

La reprise immédiate du dialogue

Parlant de l’aspect sécuritaire, il dira qu’à la plateforme, les membres pensent fermement que la sécurité est le préalable des préalables au développement, à la paix, à la cohésion sociale et au vivre ensemble, en d’autres termes à l’épanouissement de l’ homme dans son environnement. Pour cela, le conférencier demande la reprise, dans les meilleurs délais, du processus du dialogue avec les groupes armés en vue de commencer à les réconcilier avec l’Etat d’une part et récupérer la confiance des populations, toutes communautés confondues, non concernées par les situations conflictuelles groupes armés-Etat du Mali. Selon lui, ce processus pourra aboutir rapidement à un accord de paix définitif et durable. Et après d’accélérer le désarmement de ces groupes armés ainsi que celui de tout autre détenteur d’arme d’une manière illégale. « Mettre fin à la prolifération des milices ethniques. Je le répète et je l’ai répèté depuis 2010 à maintenant, c’est ça qui complique, qui gangrène, qui aggrave et qui détruit le tissus social dans notre pays parce qu’en fait il n’y a pas de conflit entre les communautés au Mali mais des conflits entre les hommes armés venus de je ne sais où qu’ils soient Touareg, Bambara ou Peulh. Cela importe peut ce qui est important c’est qu’ils ont décidé de prendre les armes pour lutter contre leur pays mais pas pour lutter contre moi ou contre quelqu’un d’autre » a expliqué Ahmed Mohamed Ag Hamani. Pour lui, les actions de défense et de sécurité doivent être une affaire des seules forces de défense et de sécurité républicaines.

Doter la commission vérité réconciliation des cadres compétents

Selon le conférencier, il va aussi falloir faire des réformes profondes pour pérenniser les dispositions de la paix et le vivre ensemble pour le Mali. Pour lui, la plateforme des cadres et leaders Kel Tamasheq pour l’unité nationale pense, avec raison, que le pays est en panne et les grands secteurs comme la justice, la défense et la sécurité, l’administration publique et des collectivités, le secteur de l’information et des nouvelles technologies, le secteur de l’éducation et de la santé doivent faire l’objet d’Etats généraux en vue de leur refondation. Pour ce faire, fera-t-il savoir, il faudra également rendre opérationnelle la commission vérité réconciliation en la dotant des personnes uniquement sur la base de leurs qualités et leurs compétences.

Moussa Dagnoko
(LE REPUBLICAIN)

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav