ATTEINTE A L’ACCORD POUR LA PAIX : Le Gouvernement dénonce le fait que la CMA s’arroge des actes régaliens

lundi 1er juin 2020

« Le Gouvernement de la République du Mali constate avec indignation que, depuis un moment, la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA), s’arroge des actes régaliens de l’État en violation flagrante des termes de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale, issu du processus d’Alger », indique un communiqué de presse publié le 27 mai 2020.

Dans son communiqué le gouvernement du Mali a estimé que la CMA pose des « actes anti-républicains ». Selon lui, ces actes vont d’une prétendue grâce accordée à des détenus, à la délivrance d’autorisations de déplacement sur des sites d’orpaillage en passant par le refus de recevoir les médecins en charge de la lutte contre la maladie à Coronavirus et les nombreux obstacles érigés contre la présence de l’Armée nationale reconstituée.

Dans tous les cas, le Gouvernement du Mali a décidé de condamner devant le peuple, le Comité de suivi de l’Accord (CSA), les partenaires au développement et l’ensemble de la communauté internationale, ces actes attentatoires à la souveraineté nationale.

Ensuite, le Gouvernement du Mali a appelé tous les acteurs à faire preuve de la plus grande retenue et à privilégier les moyens et comportements qui désamorcent les tensions et favorisent un retour rapide et durable à la paix et à la cohésion nationale, notre seul salut.

Mais, il a aussi invité les acteurs du processus de paix à privilégier les mécanismes et procédures, prévus par l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale, à toujours inscrire leurs actions dans un cadre démocratique qui respecte la forme républicaine de l’Etat du Mali et l’intégrité de notre territoire national.

Enfin, le Gouvernement a réitéré sa main tendue, son engagement constant et sa volonté renouvelée à œuvrer avec tous les acteurs du processus pour la Paix et la Réconciliation issu du processus d’Alger afin de parvenir à une sortie de crise définitive au nord et au centre du pays. Toutes les guerres, toutes les crises ont une fin et celles du Mali aussi, demain la paix.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav