Version imprimable de cet article Version imprimable | |

ALAIN CLAUDE BILIE BY NZE, PORTE-PAROLE D’ABO : « Ali Bongo Ondimba arrive en tête des scrutins »

lundi 29 août 2016

Si le porte-parole du président sortant, Ali Bongo Ondimba, a affirmé que les chiffres à leur disposition donnent une avance à leur candidat, son challenger Jean Ping, s’est comporté au cours d’un rassemblement en président du Gabon avant même la fin de la centralisation des résultats au niveau de la Commission électorale nationale autonome et permanente (Cenap).

L’élection présidentielle du Gabon s’est déroulée samedi 27 aout dans un climat bon enfant. Aucun incident majeur n’a été signalé qui peut mettre en cause la crédibilité des scrutins. De mémoire de gabonais, jamais les électeurs ne sont sortis de la sorte pour s’exprimer de la sorte. Ce qui prouve la maturité des Gabonais.

Des observateurs internationaux en occurrence ceux du Groupe des observateurs africains aux élections en Afrique, par la voix de Falilou Diallo ont à leur tour confirmé la bonne tenue du scrutin au cours d’un point de presse dimanche 28 aout dans un hôtel. A ses dires, « la présidentielle au Gabon a été crédible, transparente et juste. Nous n’avons reçu aucun cas de fraude ou de bourrage d’urne venant d’aucun candidat ». Et de laisser le dernier mot à la Commission électorale nationale autonome et permanente (Cenap) chargé de proclamer les résultats.

A peine, que le porte-parole des observateurs ait fini sa conférence de presse, le candidat Jean Ping organisait à Libreville, un point de presse « pour s’autoproclamer président du Gabon, mettant ainsi en application sa menace d’avant élection à savoir qu’il n’accepterait pas les résultats des urnes », affirme le camp d’ABO.

Comme une réponse du berger à la bergère. Pendant que Jean Ping s’autoproclamait président du Gabon, les sympathisants d’Ali Bongo Ondimba eux se réunissaient au Jardin Botanique, le Quartier général de leur candidat. Le porte-parole du candidat d’ABO, Alain Claude Bilié Nze, a saisi de l’occasion pour dénoncer ce comportement illégal de M. Ping « qui viole les lois de la république ».
Alain Claude dit-il, sans être en déphasage avec le code électoral a annoncé les premiers chiffres en leur possession qui « sont favorable à Ali Bongo ».

« Comparativement à 2009, il y a une nette progression dans toutes les provinces », a souligné le porte-parole du candidat d’ABO. Il a révélé que son candidat « arrive en tête dans cinq provinces et ne peut plus être rattrapé ». Malgré cette avance, Alain Claude dit attendre les résultats de la Cenap.

ABO visiblement épuisé a fait une apparition. Le fils d’Oumar Bongo Ondimba, s’est dit légaliste et républicain. Il dit attendre sereinement les résultats de la Cenap « J’attends à ce que la Cenap annonce les résultats » a conclu le président sortant.

En début de soirée de dimanche, le président de la Cenap, René Aboghé Ella, a fait une sortie pour rappeler aux candidats « à cesser des déclarations intempestives concernant les résultats ». A ses dires, le seul processus légal pour la proclamation des résultats est fait par la Cenap. « Au stade actuelle, tout ce qui s’inscrivent hors de cette procédure, le font en violation de la loi gabonaise » a souligné René Aboghé Ella.

Amadou Sidibé
(envoyé spécial au Gabon)

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav