Version imprimable de cet article Version imprimable | |

7ème édition Slam Poésie : Hadizatou Dao, remporte le trophée

mardi 17 décembre 2019

Ils étaient au nombre d’une trentaine de personnes, venues des régions de Ségou, Mopti, Sikasso, Gao, Tomboouctou, Koulikoro, Kayes et du District de Bamako. Parmi eux, 16 candidats ont participé à la compétition finale nationale de Slam Poésie (Massa Slam). Hadizatou Dao, au titre de cette année, a remporté le trophée. Elle représentera le Mali à la coupe du monde en mai 2020 en France et à la coupe d’Afrique 2022.

La cérémonie de cette 7ème édition de la compétition finale nationale de Slam Poésie (Massa Slam), organisée par le groupe Agoratoire, s’est déroulée à l’Institut Français. C’était le samedi 13 décembre 2019. A l’issu de la compétition, Hadizatou Dao, parmi les 16 candidats, a remporté le premier prix (trophée), en présence dee Ismaël Soumaré, représentant du projet Don Ko Ni Maya, de Abdoul Aziz Koné, artiste slameur et initiateur de la dite compétition, président du groupe Agoratoire.

« Je suis très contente d’être la championne de cette édition, parmi les autres candidats qui étaient absolument extraordinaires », a déclaré Hadizatou Dao. Elle a remercié le groupe Agoratoire et félicite les autres candidats.

Pour elle, le Slam c’est une manière de s’exprimer en toute liberté, de dire ses pensées. En un mot une liberté d’expression qui permet à chacun de s’exprimer à sa façon et sa manière et ce qui fait que tout le monde peut nous écouter. Elle a lancé un message aux autres candidats de ne pas se décourager, de persévérer. Pour dire qu’en Slam les meilleurs ne sont pas toujours les gagnants.

Pour sa part, Abdoul Aziz Koné, artiste slameur et initiateur de ladite compétition, président du groupe Agoratoire, a indiqué qu’il s’agit à travers ce concours de faire la compétition du Slam, de créer une plateforme d’expression, de partage et d’échange à travers le Slam avec la jeunesse malienne. Aussi de créer un espace d’inclusion et de partage avec les personnes en situation d’handicap.

Il faut noter qu’en plus de ce trophée, les trois premiers ont reçu chacun une somme symbolique et un livre a été donné à chaque participant pour les aidés à s’exprimer en public. En plus de cela 3 prix d’inclusions ont été dédié à trois personnes en situation d’handicap.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.