Version imprimable de cet article Version imprimable | |

2ème tour de l’élection présidentielle/ ONG Ensemble sauvons l’Afrique : « Les défaillances … n’ont pas entaché la fiabilité du scrutin »

mardi 14 août 2018

« Au regard des observations effectuées par la Mission, le déroulement du scrutin s’est globalement passé dans des conditions de transparence malgré le constat de quelques dysfonctionnements dans l’organisation. Les défaillances relevées par la Mission n’ont pas entaché la fiabilité du scrutin ». La déclaration a été faite par Vivon Ablan Akpedje, Porte-parole de la Mission d’observation électorale de l’ONG Ensemble sauvons l’Afrique.

La Mission d’observation électorale de l’ONG Ensemble sauvons l’Afrique, dans le cadre du 2ème tour de l’élection présidentielle au Mali, a déployé 25 observateurs, avec l’objectif principal l’ « évaluation indépendante, impartiale et objective du scrutin présidentiel du 12 août 2018 ».

Selon Vivon Ablan Akpedje, la Mission a fait un certain nombre de constats. Ce sont : 95% des bureau ont été ouvert à l’heure, d’autres par contre ont été ouvert avec un peu de retard entre 8h30 et 9h30 min ; Une amélioration dans la couverture des centres de vote par les force de sécurité, leur présence était constatée dans presque tous les centres de vote visités ; Une amélioration dans la disponibilité du matériel électoral essentiel dans les bureaux visités ; moins d’incidents qu’au premier tour et le respect du secret de vote par la présence des isoloirs dans tous les bureaux de vote visités.

Cependant, elle dira que la mission a observé une faible mobilisation devant les bureaux de vote par rapport au premier tour et le déroulement de vote en conformité avec les procédures légales dans les bureaux de vote visités.

En ce qui concerne le dépouillement, elle mettra un accent sur la sécurisation par les forces de l’ordre dans presque tous les centres de vote. « A la fin, les délégués de chaque candidat présent ont reçu une copie des récépissés des résultats dans tous les bureaux de vote observés », a-t-elle indiqué. Avant de dire qu’au titre des incidents, la mission a constaté avec regret quelques incidents violents dans la partie nord du pays et a déploré l’assassinat d’un président de bureau de vote. Elle a aussi, dit que dans certaines localités, les bureaux de vote ont été saccagés et d’autres matériel de vote emportés.

Qu’à cela ne tienne, la Mission a félicité le peuple malien notamment les électeurs qui ont exprimé leur vote de manière paisible et les appelle à maintenir cette atmosphère jusqu’à la fin du processus. La Mission a aussi félicité les deux candidats admis au 2ème tour pour leur preuve de responsabilité, de maturité et du patriotisme. Elle a également félicité les institutions en charge de l’organisation du scrutin. Avant de formuler des recommandations à l’intention du Gouvernement, de la CENI, de la société civile et aux partis politiques.

En conclusion, elle a indiqué qu’ « Au regard des observations effectuées par la Mission, le déroulement du scrutin s’est globalement passé dans des conditions de transparence malgré le constat de quelques dysfonctionnements dans l’organisation. Les défaillances relevées par la Mission n’ont pas entaché la fiabilité du scrutin ».

La mission en appelle au sens du civisme et à la responsabilité de tous pour sauvegarder le climat de paix ayant prévalu jusqu’à présent. Elle a appelé tous les candidats et leurs militants à accepter les résultats qui seront proclamés pour la bonne cause.

« En somme, la mission déclare que ce scrutin est crédible, transparent et libre. Il a respecté les principes internationaux en matière d’organisation électorale », a-t-elle conclu.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en

Paix et réconciliation au Mali : La Plateforme des femmes leaders joue sa partition

La Plateforme des femmes leaders au Mali a tenu le vendredi 31 août 2018 un point de presse dans la salle de conférence du Centre national de documentation et d’information sur la femme et l’enfant (CNDIFE). Lors de ce point de presse un communiqué a été lu

Travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou : La BDM-SA lance un Appel d’offres

La Banque de Développement du Mali lance un Appel d’Offres Ouvert entre des entreprises en règle vis-à-vis de la législation malienne pour la réalisation des travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou. Lisez l’avis d’Appel d’offres ouvert !